Home voici pourquoi L’ananas, est un fruit dangereux pour les femmes enceintes

voici pourquoi L’ananas, est un fruit dangereux pour les femmes enceintes

Parmi les mythes fortement relayés sur internet sur l’alimentation des femmes enceintes figure celui de l’ananas. Il se lit notamment qu’une femme enceinte ne devrait pas consommer de ce fruit dans les 3 premiers mois de sa grossesse parce qu’il provoquerait le ramollissement du col de l’uterus.

Cette rumeur émerge parce que l’ananas est utilisé comme médicament traditionnel pour provoquer l’avortement dans de nombreux pays (Aux Antilles et en Asie du Sud Est). Selon ce même mythe, l’ananas serait responsable de fausses couches à cause de la bromélaïne (ou brolémine), un complexe d’enzymes extrait du jus de l’ananas frais ou de la tige de la plante.

En réalité, il n’existe aucune preuve scientifique au sujet de l’ananas.

L’une des études réalisées à ce propos, est conduite sur des utérus de rates enceintes. Intitulé « Oxytocic Effect of Ananas comosus fruit Juice on isolated  » (Nigerian Veterinary Journal, décembre 2015), elle est produite par Nwankudu, N. O, Ndibe, N. U. et Ijioma, S. N, des chercheurs du Département de physiologie vétérinaire, de pharmacologie, de biochimie, de santé animale et de production animale de l’université fédérale d’agriculture Michael Okpara situé dans l’Etat d’Abia au Nigeria. Cette étude révèle notamment que le jus d’ananas administré par voie orale à une rate enceinte a provoqué de multiples contractions de l’utérus sans avortement. Indiquant que l’ananas contient « des principes actifs qui pourraient être isolés et transformés en agents utérotoniques », elle précise toutefois que « la consommation d’ananas reste relativement sûre pendant la grossesse ».

Complément alimentaire

La bromélaïne, ce complexe d’enzymes très souvent incriminé dans les différentes publications sur le sujet est commercialisé en Europe et aux Etats Unis sous la forme de complément alimentaire en vente libre.

Un article paru dans Biotechnology Research International sous le titre « Properties and Therapeutic Application of Bromelain: A Review » (2012) et rédigé par Rajendra Pavan, Sapna Jain, Shraddha, et Ajay Kumar*, des chercheurs du département Department de Biotechnologie de l’ Institut de l’éducation Biomedicale Education et de la recherche de l’université de Mangalayatan en Inde indique que « le corps peut absorber 12?mg de bromélaïne par jour sans effets majeurs ».

La bromélaïne aurait des propriétés médicales; elle préviendrait ou minimiserait entre autres la gravité de l’angine de poitrine et de l’accident ischémique transitoire (AIT) et serait utile dans la prévention et le traitement de la thrombophlébite; elle soulagerait l’arthrose et serait recommandée comme approche thérapeutique adjuvante dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques, malignes et auto-immunes…

Aucune étude réalisée sur le sujet de l’ananas et de la grossesse ne s’est jusqu’ici penchée sur le lien entre la bromélaïne en particulier et la grossesse.Toutefois, la plupart des sites web de santé comme le centre médical Milton S. Hershey de Penn State en Pennsylvanie recommande d’éviter sa consommation durant cette période.

source: 237ONLINE

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Quatre jours après sa qualification, le PSG cherche déjà à virer une recrue

Quatre jours après sa qualification, le PSG cherche déjà à virer une...

Kaylia Nemour : une étoile montante de la gymnastique algérienne brille à Doha !

Kaylia Nemour La gymnaste algérienne Kaylia Nemour confirme sa domination aux barres...

Beyoncé : le succès de son dernier album ouvre le débat sur la diversité en Country

Le succès du dernier projet de Beyoncé, Cowboy Carter, a mis les...

Zimbabwe : la sécheresse menace les cultures de maïs

Le district de Mazowe, dans la province centrale du Mashonaland au Zimbabwe,...

[quads id=1]