Weltnachrichten – FR – France: En pleine crise financière, l’Etat sauve la société Corsair en lui prêtant 80 millions d’euros – The Evening Post

0

. .

Emmanuel Macron reste très fidèle à la célèbre doctrine américaine dite « Too big to fail » pour renflouer une crise financière sur l’ordre de la pandémie de coronavirus pour sauver des entreprises dont la faillite est un coup dur car le pays pourrait être. Après le renflouement d’Air France en avril dernier, suivi par la Fnac Darty, Castorama et Brico, c’est à Corsair d’être renfloué par l’État.

Selon l’Air Journal, un site d’information spécialisé dans l’aviation, Corsair a officiellement reçu un prêt de 80 millions d’euros de l’Etat français. Selon cette source, ce montant s’inscrit dans un plan de secours global d’une valeur de 300 millions d’euros.

« L’Etat français verse 80 millions d’euros » dans le cadre du programme du Fonds de développement économique et social (FDES) de Natixis sous forme de prêts à la société Corsair « , précise le média-Air Journal, dans lequel un arrêté daté cité en novembre dernier. Après la publication de ce décret, le ministre des transports, Jean-Baptiste Djebarri, a exprimé sa satisfaction.

En fait, dans un tweet publié le janvier.. Novembre sur son compte officiel a lu: «Accord conclu avec Corsair. 1000 emplois protégés, un service protégé de nos DOM-TOM, un plan de transformation pour retrouver la rentabilité. Nous n’abandonnons pas nos compagnies aériennes. « .

1000 emplois protégés, un service pérenne sur nos territoires d’outre-mer, un plan de transformation pour retrouver la rentabilité.

Il ne faut pas oublier que ce n’est pas la première fois que l’État renfloue de grandes entreprises qui ont été durement touchées par la pandémie. En avril dernier, Air France a reçu 7 milliards d’euros de l’Etat français. La décision a été défendue de toutes ses forces par Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie.

«Nous devons soutenir Air France. A la demande du président de la République et du Premier ministre, nous soutiendrons historiquement Air France: 7 milliards d’euros pour sauver notre compagnie nationale et 350. Sauver 000 emplois directs et indirects. Ce sont exactement 4 milliards d’euros de prêts garantis par l’État et fournis par les banques et 3 milliards d’euros de prêts directs fournis par l’État. . Nous soutenons Air France et les employés d’Air France pour garantir notre indépendance et sauver des emplois », a-t-il déclaré.. .

Le même mois, la Fnac Darty a reçu un prêt de 500 millions d’euros, dont 70% était garanti par l’Etat, et un mois plus tard, en mai, les magasins Conforama et Brico DIY ont reçu un prêt de 600 millions d’euros de l’Etat. L’Etat avait souscrit cet emprunt auprès des banques BNP Paris, du Groupe Crédit Agricole Corporate and Investment et du Crédit Lyonnais.

Corsair International, Air France

Actualités du monde – FR – France: En pleine crise financière, l’Etat sauve la compagnie Corsair en lui prêtant 80 millions d’euros de courrier du soir
Titre associé :
Compagnies aériennes: révision générale des aéronefs limités
France: en pleine crise, il sauve financièrement State Corsair en lui prêtant 80 millions d’euros
Comment les compagnies aériennes préparent leurs avions pour le redémarrage préparez-vous pour Noël
actualités du monde – FR – Compagnies aériennes: inspection générale des avions fermés

Ref: https://lecourrier-du-soir.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: