Weltnachrichten – FR – Natacha Polony a été renvoyée aux forces de l’ordre pour protester contre le génocide au Rwanda

0

. .

La journaliste Natacha Polony sera jugée devant le tribunal correctionnel de Paris pour contestation du génocide au Rwanda Plainte déposée par une association en 2018, a-t-on appris le vendredi 18 mai. Décembre de sources consensuelles confirmant les informations de Jeune Afrique.

Dans une décision du 11. En décembre, dont l’AFP a eu connaissance, un juge d’instruction de Paris a renvoyé le chroniqueur contre le parquet pour « contestation » de l’existence d’un crime contre l’humanité par la parole, l’écrit, l’image ou la communication électronique avec le public « . Lors d’une diffusion sur France Inter le 18. Mars 2018, Polony, qui est également rédacteur en chef de l’hebdomadaire Marianne, a évoqué le génocide au Rwanda en 1994 « il fallait faire face à ce qui s’est passé alors et ce qui n’a finalement rien à voir avec une distinction entre le mal et le bien ». . « Malheureusement, nous sommes généralement dans un cas où nous avons eu des bâtards face à d’autres bâtards (. . . ). Cela signifie, je pense que cette histoire n’avait pas les bons d’un côté et les méchants de l’autre », a-t-elle ajouté, en regardant Raphaà ૠL Glücksmann.

L’association qui soutient les victimes du génocide au Rwanda, Ibuka et Licra, a tendu la main le 27. July a déposé une plainte contre le journaliste auprès d’une partie civile. « C’est violent, ce n’est pas une accusation anodine », a répondu Natacha Polony. « Si vous écoutez l’émission, vous verrez trois phrases plus tard que je dis, » mais bien sûr, il y a eu un génocide «  », a-t-elle ajouté.. ©. « Bien sûr, il y a eu un génocide, je ne parlais pas de la population, c’était de la responsabilité des dirigeants. « . Pour son avocat, Me Jean-Yves Dupeux, il s’agit « d’un renvoi automatique sur des questions de droit de la presse qui ne reflète pas du tout l’existence d’accusations ». . « De plus, les procureurs avaient demandé la révocation car aucune charge n’avait été portée », a-t-il ajouté.

Cela pourrait être la première tentative de nier le génocide des Tutsi. Depuis janvier 2017, la loi sur la liberté de la presse punit le fait que tous les génoïdes reconnus, et pas seulement ceux des juifs, aient été outrageusement refusés, sous-estimés ou banalisés pendant la Seconde Guerre mondiale.. . Selon les Nations Unies, environ 800. 000 personnes, pour la plupart de la minorité tutsie, ont été tuées en trois mois dans des massacres suite à l’attaque de l’avion du président Juvénal Habyarimana le 15 janvier.. Avril 1994.

Un Boboisante Gaucho de peu de valeur au même niveau qu’un certain Bedos . . . Laisse la justice suivre son cours . . .

Il est vrai que la justice déborde de moyens pour perdre son temps sur ce non-événement, qui doit évidemment se terminer par un non-lieu.

Rwanda, génocide au Rwanda, génocide, Natacha-Polony, Tutsi, négationnisme historique

. . Titre associé :
Natacha Polony pour avoir protesté Renvoyé en prison pour génocide au Rwanda
Natacha Polony jugé pour avoir contesté le génocide au Rwanda
Génocide au Rwanda: Natacha Polony à cause de « Protestation contre un crime contre l& # 39; Humanité »
France-Rwanda: Natacha Polony est traduite en justice pour déclarations négationnistes
Rwanda – Un journaliste français est accusé d’avoir nié le génocide des Tutsi.
– La journaliste française Natacha Polony est jugée pour avoir contesté le génocide des Tutsi au Rwanda.
Rwanda: Un journaliste français est jugé pour génocide lutter contre les Tutsis
La journaliste Natacha Polony a des corrections pour avoir protesté contre le génocide en Rwanda renvoyé
LE JOURNALISTIQUE FRANÇAIS NATACHA-POLONY EST TENTÉ DE DÉFI DU GÉNOCIDE . . .

Ref: https://www.lefigaro.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: