. Weltnachrichten – FR – Nouvel An: De Rio de Janeiro à Sydney en passant par Tokyo, un 31 étrange. décembre

0

. .

« Fanculo 2020 ». Depuis quelques jours maintenant, une bannière sur un pont vénitien est devenue virale sur les réseaux sociaux. Ce message d’adieu pour l’année en cours, qui sera à jamais celle de l’épidémie de pandémie de Covid-19, résume l’état d’esprit d’une grande partie des Terriens en 2021. .

En ce jeudi soir, nous célébrerons la fin d’une année sombre ainsi que l’espoir de jours meilleurs … Même si nous pouvons réellement utiliser le terme «célébration» sincèrement? Les feux d’artifice et ses acclamations traditionnelles de gong de minuit ont été annulés dans presque toutes les grandes villes, tout comme les rassemblements de plus de six ou dix personnes. .

L’Amérique du Sud est l’une des régions les plus durement touchées par le nouveau coronavirus. Pérou, Mexique, Équateur . . . mais aussi le Brésil. Rio de Janeiro a dû annuler son célèbre réveillon du Nouvel An sur la plage de Copacabana, le deuxième plus grand événement de la ville après le carnaval. Un chagrin pour des millions de personnes alors que le footballeur Neymar se prépare à accueillir 150 personnes pour une soirée privée.

« Rien de tel que les photos d’une plage vide de Copacabana pour rendre hommage aux victimes du Covid-19 », a déclaré le chef des opérations de la ville, Alexandre Cardeman.

Les autorités sud-africaines veulent profiter de ce manque de célébrations pour assister au 26. 000 disparitions forcées dues à Covid-19. Le président Cyril Ramaphosa a exhorté tout le monde à allumer une bougie dans leur esprit alors que le pays est à nouveau confronté à des restrictions de voyage drastiques. Il est interdit de vendre de l’alcool depuis lundi, le couvre-feu a été prolongé et le port de masques est obligatoire partout dans les espaces publics.

J’allumerai une bougie au Cap exactement à minuit le soir du Nouvel An, à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie et en hommage à ceux qui travaillent en première ligne pour sauver nos vies et nous protéger du mal.

A Sydney, les Australiens auront un peu plus de chance. Le gouvernement a annoncé l’arrivée symbolique de novembre.. 000 préposés sur les berges devant le Harbour Bridge annulés, mais les fameux feux d’artifice ont été retenus. Déjà menacé d’annulation l’année dernière en raison des gigantesques incendies qui ont dévasté le pays, il sera cette fois diffusé en direct sur Internet et à la télévision..

En Europe, comme aux USA ou au Québec, on peut aussi participer aux rares festivals derrière les écrans. Les rassemblements publics sont officiellement interdits presque partout. Ni les feux d’artifice dans les rues allemandes ni les raisins des «Ramblas» de Barcelone avalés … La Belgique – le pays le plus touché au monde par rapport à sa population – s’offre même l’opportunité de suivre les flambées avec des drones équipés. Caméra thermique.

A LIRE AUSSI> Covid en Ile-de-France: « Ne gâchons pas tout avec le réveillon du Nouvel An », prévient le directeur d’ARS

Bref, il faut se contenter de shows virtuels comme ceux proposés en France par les DJs David Guetta au Louvre et Jean-Michel Jarre dans une cathédrale Notre-Dame reconstituée. Ceux-ci ont au moins l’avantage d’être gratuits, par opposition au concert en streaming organisé par le festival de musique électronique Tomorrowland. . Le prix du «e-ticket» est de 20 euros.

En Asie également, la peur d’une reprise épidémique est omniprésente. Même si la mortalité et le nombre de formes graves y sont bien plus faibles, il n’en reste pas moins qu’un certain nombre d’événements normalement très chargés n’auront pas lieu jeudi soir.. .

Ce sera le cas pour le Japon, qui fait actuellement face à une troisième vague de violences sans précédent, avec une quarantaine de morts par jour. Non seulement les trains de nuit de Tokyo ont été fermés le soir du Nouvel An, mais certaines des grandes célébrations ont été annulées, y compris la célèbre Shibuya Scramble Crossing Party.. . Il en va de même pour Hong Kong, où le célèbre spectacle de lumière qui est projeté sur les gratte-ciel de la baie de Victoria est caché au public.. Là aussi, il doit se mettre en ligne pour le fameux compte à rebours.

Certaines provinces chinoises choisissent la même prudence, en particulier dans le Guangdong dans le sud-est. Mais comme dans les boîtes de nuit bondées de Wuhan, le réveillon du Nouvel An promet une bonne humeur dans l’ensemble. À Pékin, bien que les autorités aient limité l’afflux de touristes et aient interdit certains événements majeurs, la plupart des rassemblements extérieurs et intérieurs ont été maintenus. . Et ceci à condition que la capacité d’accueil soit limitée à 75%. L’île de Taiwan a également été fondée sur ce sentier. . En fait – et cela semble inconcevable en Europe – 80. 000 personnes se rassemblent sur la place de la mairie de Taipei.

Je ne suis pas sûr que nous verrons une telle foule en Nouvelle-Zélande ce jeudi soir. En effet – là où nous basculons pour la première fois en 2021 – cependant, le réveillon du Nouvel An promet d’être le plus paisible et le plus chaleureux. . L’archipel a réussi à chasser le virus de ses terres pendant plusieurs mois. La capitale Auckland offre donc le luxe de tourner des feux d’artifice comme d’habitude. . « Il mérite d’être célébré et l’exposition spectaculaire de cette année est une occasion parfaite pour les habitants d’Auckland de le faire », a déclaré le maire Phil Goff. .

Rio de Janeiro, Nouvel An, Nouvel An, 31. Décembre, Coronavirus, Brésil, Copacabana

Actualités du monde – DE – Nouvel An: de Rio de Janeiro à Sydney, en passant par Tokyo, un 31 étrange. décembre
. . Titre associé :
Nouvel An: De Rio de Janeiro via Tokyo à Sydney, un 31 étrange. Décembre
Coronavirus: Les plages de Rio sont fermées pour le Nouvel An
Brésil: Accès aux plages de Rio fermé pour le Nouvel An
LevelMagazine – CA – New To’s Eve: De Rio de Janeiro à Sydney, en passant par Tokyo, un 31 étrange . . .
Les plages sont fermées à Rio et des feux d’artifice sont affichés le 31 décembre. Décembre interdit en décembre

Ref: https://www.leparisien.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: