World news – « Allez vous montrer »: Yves Rénier attaque le fils de Michel Fourniret

0

Yves Rénier était l’invité de l’émission L’instant De Luxe ce lundi 1er mars. Il en profite pour répondre à Selim, le fils de Michel Fourniret.

Le 15 mars, TF1 diffuse La Traque, une fiction inspirée de l’affaire Fourniret. Le téléfilm a été réalisé par Yves Rénier, qui apparaît régulièrement dans des productions avec des événements réels, car il a adapté l’histoire de Jacqueline Sauvage à l’écran. Pour ce nouveau projet, il a invité François-Xavier Demaison et Mélanie Bernier à jouer le rôle de deux enquêteurs dont le but est d’exposer le couple, mais aussi Philippe Torreton et Isabelle Gélinas, le couple Fourniret. Alors que Selim, le fils de Michel Fourniret, a évoqué à plusieurs reprises son mécontentement face à cette mini-série, le réalisateur a tenu à lui répondre lors d’un entretien avec L’Instant De Luxe sur Non Stop People le lundi 1er mars. «La critique a été initiée par l’homme qui forme le fils Fourniret en disant que ses souhaits n’étaient pas respectés. Il faut noter que l’homme qui forme Selim nous a demandé d’accorder les droits sur ce livre acheter pour pouvoir tirer Il y a un du chantage bizarre « , expliqua-t-il. Il conclut ses propos par la confirmation: » Va te montrer! « .

Le 26 février, Selim Fourniret était l’invité de Touche, pas en haut de mon poste. Il en a profité pour déclamer encore une fois contre le téléfilm sur son père: «Ce n’est pas un film qui respecte les victimes. Vous ne pouvez pas faire un film sur quelqu’un comme ça. On ne peut pas glorifier quelqu’un comme ça », a-t-il d’abord dit. Pour Selim, le titre de fiction n’est pas approprié:« En plus du titre La chasse, quelle chasse? Il était libre! SI la jeune fille ne s’était pas échappée en 2003, si le chauffeur qu’elle n’avait pas emmené avait pris l’assiette. « .. Ce serait toujours libre, Il serait toujours dehors! Ce n’est pas un réfugié ». Alors que ce projet est sur le point d’être diffusé sur TF1, le fils du célèbre tueur en série le verra-t-il? « Il n’y a aucun intérêt, moi, je connais le cas, le film, je ne l’ai pas vu et pourtant vous ne pouvez pas tout dire car tout n’a pas été dit. Plein de choses qui sont passées dans le silence qui a été libéré , que L’affaire est toujours en cours, l’enquête est toujours en cours, on ne peut pas tout dire « , admet-il.

Si Selim Fourniret est aussi consterné par la réalisation de ce téléfilm, c’est aussi parce que les gens partagent son opinion après avoir gagné beaucoup d’argent pour une cause très traumatisante. « Je prendrai la place des proches des victimes: regardez un film comme celui-ci et voyez l’homme qui a tué votre fille … Pouvez-vous imaginer ça? C’est inhabitable. Les gens vont gagner de l’argent avec ça, c’est impressionnant », a-t-il dit. première. Ce n’est pas la première fois qu’il critique la fiction de TF1. « Comment osez-vous transformer cette tragédie sans fin en … fiction? Comment osez-vous faire de Michel le héros d’un film? Avez-vous pensé un seul instant à l’agonie et à la misère dans lesquelles vous allez tomber? » Les familles des victimes? On ne pense jamais aux victimes! « écrivait-il dans un communiqué de presse en août de l’année dernière.

Le fils a mille fois raison. C’est honteux de gagner de l’argent dans cette sale affaire avec un homme aussi méprisable que Fourniret. Je ne verrai pas ce téléfilm! !

C’est honteux, scandaleux, horrible, je ne regarderais pas ce soir, mais j’aurais une pensée pour les parents des victimes … Comment les gens peuvent-ils être si sales … Renier et les autres n’ont aucune dignité , pas d’honneur … Honte à eux !!!

Je serai le père d’une des victimes pour nier qu’il vaut mieux se cacher et gagner de l’argent sur le dos d’enfants qui ont subi des atrocités

Je ne sais pas si Fourniret regarde la télé en prison, mais son ego surdimensionné va exploser. Le raisonnement du fils me semble correct. Je ne pense pas que tous les parents de ces filles regardent cette émission. Comme c’est triste pour eux

Celui de cette formule Les informations collectées font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: