World news – BPCE lancera une OPA sur une participation minoritaire dans Natixis

0

PARIS, 9 février (Reuters). Le groupe bancaire français BPCE a confirmé mardi son intention de faire une offre publique d’achat sur la participation de 29,3% dans Natixis, qu’il ne détient pas encore, afin de sortir la banque de la notation et de réorganiser ses activités.

Der Le conseil d’administration de Natixis, quatrième banque cotée en France, a accueilli « positivement » l’offre de BPCE d’offrir 4 euros par action, soit un total de 3,7 milliards d’euros pour l’action.

Cette offre publique d’achat simplifiée fait suite à Squeeze -out en cas de succès.

BPCE supervise principalement les réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne, ce qui en fait la deuxième banque de détail en France après le Crédit Agricole.

En retirant Natixis de la liste, la mutuelle espère de simplifier leur organisation en fusionnant d’une part les activités de paiement et d’assurance et un nouveau groupe dénommé «Global Financial Services» pour les actifs et les ver gestion d’actifs ainsi que des formulaires de banque d’investissement.

« La cotation n’est pas réservée à Natixis », a déclaré Laurent Mignon, Président du Conseil d’Administration de BPCE, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes.

« Ce n’est pas une opération de synergie ou de réduction des coûts mais une simplification », a-t-il ajouté, soulignant qu’à l’issue de l’opération, BPCE serait le premier groupe bancaire non coté en Europe.

La cotation de Natixis a été suspendue à la demande de l’entreprise avant la ouverture mardi.

L’action Natixis a été cotée à la Bourse de Paris en décembre 2006 au prix de 19,55 euros et s’est clôturée lundi à 3,70 euros. Après avoir chuté de 29,5% en 2020, le titre a progressé de 32,6% depuis le début de l’année.

Natixis a publié mardi des résultats trimestriels inférieurs tout en soulignant sa bonne santé financière. La banque avait précédemment subi des pertes pendant trois trimestres consécutifs, principalement en raison de l’impact de la crise sanitaire sur son activité de trading actions et de la hausse des coûts de risque.

Début août, le groupe a annoncé la démission de son directeur général François Riahi en raison de «différences stratégiques» et a nommé Nicolas Namias successeur.

Natixis a également souffert des difficultés de sa filiale de gestion d’actifs H2O, qu’elle envisage désormais de céder à ses gérants, et a annoncé un repositionnement de son activité dérivés actions à réduire le risque.

Laurent Mignon s’est abstenu de proposer «un prix de crise», soulignant que l’offre représente une prime de 36% par rapport aux objectifs de prix moyens des analystes.

Le conseil d’administration de Natixis a désigné un expert indépendant pour veiller à l’équité de l’offre décidée et un comité ad hoc composé d’administrateurs indépendants a été mis en place .

JP Morgan, Angelin & Co. et Fenchurch Advisory Partners agissent en qualité de conseil financier du Groupe BPCE, Darrois Villey Maillot Brochier AARPI en qualité de conseil juridique.

BPCE fait une offre portant sur 29,3% du capital de Natixis à 4 euros par action, soit une petite prime de 8% invest.fr

SOCIETE GENERALE: Société Générale, freinée par la crise du quatrième trimestre, ambitionne de renouer avec la croissance en 2021

MEDIANTECHNOLOGIES: Median Technologies signe un accord de collaboration de recherche avec l’Université de Californie à San Diego

INNATE PHARMA: Innate Pharma annonce « un signal positif préliminaire » chez les patients atteints de mycosis fongoïde qui ont été testés avec son candidat médicament lacutamab

TESSI: Tessi a bénéficié de l’intégration d’ADM Value au quatrième trimestre

RÉSERVOIR D’HYDROGÈNE: Notre nouvel objectif de prix pour HRS après les premières offres

WAVESTONE: Wavestone a encore mieux résisté au troisième trimestre et reprendra son dividende

VALEO:
Valeo recevra un financement de 600 millions d’euros de la BEI

LIEFERHELD SE NA O.N. ::
Delivery Hero-CA augmentera en 2020 avec une demande croissante de livraisons

ALD:
ALD propose un dividende stable pour 2020, résultats du quatrième trimestre

Ref: https://investir.lesechos.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: