World news – CdM 2022 (Q): la Turquie corrige les Pays-Bas avec un grand Burak Yilmaz

0

À la maison
/.

Qualification Coupe du Monde – Europe
/.

CdM 2022 (Q): la Turquie corrige les Pays-Bas avec un grand Burak Yilmaz

Les qualifications du Groupe G pour la Coupe du monde 2022 dans la zone Europe ont de quoi impressionner. La qualification directe ou même le Barrage Ticket s’annonce quasiment impossible pour la Lettonie, le Monténégro et Gibraltar. En revanche, les trois autres membres de ce groupe, les Pays-Bas, la Turquie et la Norvège, risquent un combat terrible. Et pour lancer cette campagne, ce sont précisément la Turquie et les Pays-Bas qui se sont heurtés. À domicile, les joueurs de Şenol Güneş se sont imposés dans un 4-1-4-1 avec Ugurcan Cakir dans les cages. Avant lui, Zeki Çelik, Ozan Kabak, Çaglar Söyüncü et Umut Meras ont pris leur place. D’accord, Yokuslu s’est développé en tant que sentinelle derrière Yusuf Yazici, Ozan Tufan, Hakan Çalhanoglu et Kenan Karaman. En fin de compte, Burak Yilmaz a pris la tête seul. Pour les Pays-Bas, Tim Krul était le dernier rempart derrière Kenny Tete, Matthijs de Ligt, Daley Blind et Owen Wijndal. Marten de Roon, Frenkie de Jong et Georginio Wijnaldum étaient partenaires au milieu de terrain. Finalement, Memphis Depay a été attaqué par Steven Berghuis et Donyell Malen à ses côtés.

Animé, le début de ce jeu n’a pas pris longtemps. Donyell Malen a déclenché la première banderille, mais le gardien Ugurcan Cakir l’a emporté sans se casser la paupière (2e). Les Pays-Bas ont pris un meilleur départ et Memphis Depay a hérité d’un bon ballon du point de penalty. Cependant, sa tentative a volé dans le ciel turc (7e). La Turquie, cependant, a montré de bonnes dispositions contre et sur un mouvement à gauche, Hakan Çalhanoglu a transféré le plein axe pour Burak Yilmaz. Situé à 25 mètres devant le but, le Lillois a déclenché un but, qui a été contré par Matthijs de Ligt et placé à gauche du but par Tim Krul et a été complètement dépassé (1-0, 15e). Avec un rhume, les Pays-Bas ont continué à entrer dans le ballon et se sont organisés dans le camp adverse. Donyell Malen, assez entreprenant, est parti avant le tir mais a tout de même trouvé le gardien (20e). Souvent précieux en attaque, Memphis Depay s’est démarqué sur un coup franc, mais le gardien turc a braqué le corner (27e). L’attaquant de l’Olympique Lyonnais a retrouvé le mur quelques minutes plus tard (32e).

Finalement, les Pays-Bas ont de nouveau coulé. Ok Yokuslu a été retrouvé dans la surface par Kenan Karaman et trébuché après une faute de Donyell Malen (33e). L’arbitre a sifflé un penalty, que Burak Yilmaz a converti d’un but à mi-course (2-0, 34e). La Turquie était efficace et pointue, à l’opposé des Pays-Bas. Peu avant la pause, Steven Berghuis a lancé un coup franc au point de penalty. Il retrouve Matthijs de Ligt, dont le tir touche le poteau droit mais qui ne franchit finalement pas complètement la ligne (44e). Amorphe, Frank De Boer a de nouveau frappé à la tête après son retour des vestiaires. Hakan Çalhanoglu, qui a retrouvé le plein axe à 25 mètres des portes d’Umut Meras, a relâché un lourd coup croisé qui s’est posé à droite du but du pauvre Tim Krul (3-0, 46e). Au bout du gouffre, les Pays-Bas n’ont pas pu réagir et ont semblé résignés. Peu avant l’heure, Steven Berghuis a frappé un joli coup franc que la lucarne turque (58e) n’a pas rattrapé.

Ce sont pourtant les Turcs qui se sont de nouveau blessés et il a fallu un excellent retour de Matthis de Ligt pour détourner la tentative d’Ozan Tufan (63e). Alors que nous nous attendions à une victoire discrète de la Turquie, les Pays-Bas sont soudainement revenus à la rencontre. Sur la gauche, Memphis Depay inscrit un superbe centre dans la surface pour Davy Klaassen. Le milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam s’est séparé avec un contrôle contrôlé qui lui a permis de tirer sur le gardien (3-1, 75 minutes). Mieux, Luuk de Jong a également enfilé son casque, suite à un nouveau centre de Memphis Depay sur la gauche (3-2, 76e). Mais comme la possibilité d’un revirement devenait de plus en plus probable, Burak Yilmaz a décidé de mettre fin à toutes les tensions. Dans un coup franc légèrement décentré sur la gauche, il a enroulé un ballon d’amour qui a dégagé la fenêtre droite de Tim Krul (4: 2, 81e). Dans les dernières secondes, les Oranjes ont écopé d’un penalty après une faute d’Ozan Kabak, mais Memphis Depay a trébuché sur le gardien (90. 4). La Turquie a gagné 4-2 contre les Pays-Bas jusqu’à la fin et a commencé sa qualification de la meilleure façon possible.

Ref: https://www.footmercato.net

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: