World news – Coupe de France: l’OM est toujours sombre, éliminé par Canet-en-Roussilon

0
36

Défis

Des sports

Par

AFP

le 07/03/2021 à 23h09

4 min de lecture

Gloire pour les fans de Canet-en-Roussillon, honte pour l’OM: Au cœur d’une saison de catastrophes, Marseille a encore reculé dimanche au deuxième tour du Coupé de France avec une élimination pathétique (2: 1) contre une équipe nationale 2.

Les Marseillais avaient promis cette semaine que la coupe était un but, qu’il fallait viser la finale, que l’opportunité contre une équipe de 4e division serait formidable de regagner « confiance collective et offensive », ainsi Wet Larguet.

Mais il n’y a définitivement rien à sauver dans la terrible saison de l’OM et le bilan de l’entraîneur par intérim sera forcément revu à la baisse après cet échec embarrassant, qui prive également le club d’une de ses dernières chances de le voir. «L’Europe la saison prochaine. « C’est dommage, il n’y a pas de mot. On chie et on doit payer. Il n’y a rien de bien », a admis le milieu de terrain Boubacar Kamara avec dégoût après le match.

Recherché pour son dernier match avec la première équipe du directeur du centre de formation a sans doute évité l’accident, et mis à part Mandanda et Thauvin restés à Marseille, ce sont les propriétaires de l’OM qui ont attaqué les joueurs N2.

Mais tout au long du match, Canet a clairement été la meilleure équipe. Les joueurs de Farid Fouzari, ancien entraîneur adjoint de Sedan, ont fait preuve de plus de rapidité, d’audace et de qualité encore plus technique que les Marseillais.

La meilleure preuve en a été donnée dans la 21e lorsque Jérémy Posteraro a donné un excellent coup franc à Pelé. une fenêtre supérieure envoyée. Passé par Martigues et Marignane, tout près de Marseille, le milieu de terrain droitier Canet a surpris le gardien de l’OM, ​​alors que la position était plutôt favorable pour un joueur gaucher.

Quelques minutes plus tard, un centre de Yohan Bai est tombé sur eux, le Bar von Pelé et l’OM se sont retrouvés dans une situation difficile. Dans ces pays de rugby, les Provençaux ont multiplié les passes à l’envers, les attaquants interdits en raison de leur propre enthousiasme et de la bonne organisation de l’équipe adverse.

Quelque part à Marseille, devant une télévision, Jorge Sampaoli a alors dû faire le travail et le Mesurer les trésors de la psychologie qu’il devra utiliser à partir de lundi pour remettre cette équipe sur les rails.

Cependant, il a suffi à l’OM de se souvenir un instant de la séparation entre les deux équipes. A la 38e minute, Payet Germain décale vers la droite, dont le centre de réputation de Milik se retrouve au premier poteau. Dans leur première action rapide, l’OM était de retour dans le match (1-1).

La pause a ensuite été stimulée par la rupture de l’étonnant petit « Kop » d’une cinquantaine de supporters de Canet-en-Roussillon, les joueurs et amis du club et ont été curieusement admis au stade Gabriel Brutus malgré le bloc sanitaire.

Même si cela signifiait être là, ils faisaient du bruit et ça faisait du bien. Mais la sécurité est intervenue pour imposer des gestes de barrière légèrement meilleurs et, étrangement, pour demander aux personnes présentes de ne plus encourager leur équipe.

Les supporters de Canet ont plus ou moins respecté les consignes. Vos joueurs ont fait beaucoup mieux. Ils ont continué à donner une leçon aux professionnels d’en face et ont logiquement retrouvé l’avantage à la 71e minute après une action collective impeccable que Yohan Baï avait achevée avec le soutien de Posteraro.

Derrière que l’OM a tenté de revenir vaguement, mais tout que les Marseillais offraient restaient incroyablement faibles et ils ne méritaient pas particulièrement d’imposer des pénalités.

Au coup de sifflet final, sous une pluie battante, Canet célébrait bruyamment sa qualification pour les huitièmes de finale, sans un geste de barrière, mais avec un mascotte qui sort, qui sait où et avec une joie immense et légitime.

L’OM, de son côté, va faire le premier entraînement de Sampaoli lundi à l’heure argentine. Il n’y a pas grand chose à économiser, juste beaucoup de travail.

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges .fr écrire

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges écrire .fr

Ref: https://www.challenges.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: