World news – Coupe du monde 2022: Contre le Kazakhstan, les Bleus ont fait le boulot

0

Après un match nul décevant avec l’Ukraine, les Bleus ont peut-être enfin commencé leur campagne de qualification pour la Coupe du monde 2022. L’équipe de France s’est imposée au Kazakhstan dimanche (2-0). Ce n’est que le deuxième jour et lors d’un long voyage en Asie centrale, non loin de la base de lancement russe de Baïkonour, que les bleus ont été vus se mettre en orbite. Ousmane Dembélé (20e) et Sergei Maliy (44e siècle) lui ont permis d’obtenir le syndicat minimum dans la 122e nation de la FIFA.

Mais quatre jours après l’Ukraine, l’équipe de Didier Deschamps est finalement passée à la vitesse supérieure et occupe temporairement la première place dans son groupe. Alors que le Qatar est encore loin et que le classement est anecdotique à ce stade de la compétition, les champions du monde en titre sont là où leur statut l’exige. Mercredi à Sarajevo, dans la difficile Bosnie-Herzégovine, ils doivent prouver qu’ils peuvent continuer jusqu’à la fin. Les Bleus s’y rendront avec une conviction accrue qu’ils sont très solidement éloignés de leurs bases. Au Kazakhstan, ils ont remporté une victoire à l’extérieur pour la septième fois consécutive et ont ainsi établi le record entre 1990 et 1991.

Ni les 4700 kilomètres ni le froid, le gazon artificiel ou le décalage horaire (4 heures) n’ont de défaut dans celui causé par le bloc conçu par Deschamps. Pas même le fait qu’une équipe Bis ait été mise en place: les propriétaires de Nur-Sultan, seuls Hugo Lloris et Antoine Griezmann, avaient débuté contre l’Ukraine en raison du chiffre d’affaires annoncé par l’entraîneur. Ses politiques ont profité à des acteurs dont la place n’est pas sûre à 100% que l’euro viendra cet été, à commencer par Ousmane Dembélé.

Lors de son premier mandat en deux ans et demi, le «moustique» s’est senti sous l’égide d’Astana Arena probablement. Dans son style explosif habituel, le Barcelone a ouvert le jeu d’un coup croisé de la gauche. La passe cruciale est Thomas Lemar, un autre prétendant au grand rassemblement continental de l’année. Il s’agit de sa deuxième « passe décisive » en 23 sélections.

La Guadeloupe aurait même pu marquer son cinquième but s’il avait choisi de frapper au lieu de tenter un centre pour Anthony Martial alors qu’il était en position de tir (43.). Pour la défense et la charnière de Kurt Zouma et Clément Lenglet, alignés pour la troisième fois, il faudra certainement revenir car le Kazakhstan a franchi trop souvent la ligne médiane …

L’Asie centrale a même aidé les Bleus, avec un but contre leur propre camp, mené par Maliy, sur un corner d’Antoine Griezmann. Cela a empêché les Bleus de subir un deuxième sort, comme celui qui a permis à l’Ukraine, qui n’a marqué aucun tir pendant le match, de se mettre à niveau. Mais les Français auraient certainement dû faire plus, notamment Kylian Mbappé, entré à la 59e minute. Le Parisien, critiqué pour sa prestation terne mercredi, a raté un penalty qui a été stoppé par Aleksandr Mokin, parti sur la droite (75e).

Seuls Saint-Marin et le Vatican sont absents de ce groupe …

Quelqu’un peut-il m’expliquer la raison pour laquelle Kingsley Coman (joueur apprécié d’ailleurs) s’est joint à la 90 ° minute?

Lisez les articles de la section Football,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: