World news – Covid-19: controverse sur les vaccins et nervosité à propos des renouvellements

0
9

Auteur: Hubert Gamelon

Dans l’actualité, Politics Society

Mis à jour le 05/01/21 14:09 | Posté le 01/05/21 07:40

Lors du vote sur la détention partielle durcie le 24 décembre, les données suivantes ont été présentées: Revenir à moins de 150 nouvelles infections par jour, réduire le nombre de lits occupés par les patients Covid à moins de 150 unités, augmenter le taux réduire la positivité à moins de 3% et assurer un taux de reproduction permanent inférieur à 0,7. Lundi, le taux de reproduction était de 0,93 et ​​le nombre de lits occupés était de 124 unités. Pour obtenir des chiffres fiables sur le nombre de nouvelles infections et donc le taux de positivité, il faut attendre la fin de cette semaine, la première en 2021, avec un volume de test normal. Pendant la période des fêtes, la fréquence des manifestations avait considérablement diminué. La moyenne de 181 cas par jour (semaine de Noël) et 155 cas (semaine du nouvel an) doit être prise avec un grain de sel.

Le Conseil des gouverneurs se réunira mardi pour discuter de la procédure après dimanche, la date de fin du 26 septembre Ensemble de mesures applicables en décembre à décider. La variante britannique du SRAS-CoV-2, découverte pour la première fois samedi à Luxembourg, entre dans l’équation à résoudre par les ministres comme un nouveau facteur. Dans son rapport du 30 décembre, le groupe de travail Covid-19 a confirmé la « stabilisation de l’épidémie (…) avec une lente diminution du nombre de cas quotidiens à prévoir dans les semaines à venir ». La transition sous la limite de 200 infections par jour est prévue en janvier avant de tomber à moins de 100 infections par jour à la fin de ce premier mois de l’année. Cependant, les chercheurs émettent un avertissement important: «L’augmentation des interactions sociales pendant la période des fêtes, y compris avec les personnes âgées», ainsi que l’arrivée de la nouvelle variante du virus «comporte le risque (…) d’une reprise de la dynamique épidémique» avec un nouvelle augmentation exponentielle du nombre.

La prévalence du virus reste élevée dans les eaux usées. Dans leur rapport de la dernière semaine de 2020, les chercheurs du LIST suggèrent que la tendance à la baisse observée depuis deux mois reste très lente.

Une extension de la restriction partielle plus stricte semble donc inévitable. Le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert informeront l’Assemblée des décisions prises le matin à 13 heures. Le public sera informé lors d’une conférence de presse à 14 heures. Travaux sur la prochaine loi Covid commence à 16 heures en commission parlementaire.

Pendant qu’ils en sont à la prochaine décision gouvernementale Attendez, la polémique sur la pénurie de vaccins au début de la campagne de vaccination se construit. Avec les seules doses de BioNTech / Pfizer, le premier vaccin à recevoir le feu vert de Bruxelles, le Luxembourg prévoit de vacciner 39 000 personnes d’ici fin mars. Avec le vaccin de Moderna, qui doit être validé par l’Agence européenne des médicaments cette semaine, le Grand-Duché bénéficiera de doses pour vacciner 50 000 personnes supplémentaires. Le vaccin d’AstraZeneca, en cours de validation, permettra à 200 000 Luxembourgeois de se faire vacciner. Le gouvernement a signé des options avec la Commission européenne pour recevoir 1,3 million de doses avec lesquelles plus de 800 000 personnes doivent être vaccinées.

Est-ce suffisant? Non, Frank Engel, le président du CSV, fléau sur son Facebook -Compte. Il reproche à la Commission européenne et au gouvernement luxembourgeois de ne pas avoir commandé de doses de vaccin prêtes à l’emploi à BioNTech / Pfizer. Ce serait un «échec retentissant». «Aujourd’hui, personne ne peut savoir quand des doses suffisantes seront disponibles pour vacciner en grand nombre et ainsi revenir à la normale», a protesté Frank Engel.

Son parti, le CSV, tout comme les hackers, a posé des questions parlementaires lundi, pour en savoir plus sur les goulots d’étranglement possibles lors de la commande de vaccins.

Enregistrez mon nom, mon adresse e-mail et mon site Web dans votre navigateur pour mon prochain commentaire.

Auteur: Alexandra Parachini

Dans la société politique

Mis à jour 01/05/21 08:07 AM | Publié le 01/04/21 17:26

Auteur: Hubert Gamelon

Dans la prime de la société politique

Mis à jour 21/04/21 09:26 PM | Publié le 01/04/21 07:26

Auteur: Alexandra Parachini

Dans la société politique

Mis à jour 01/04/21 07:42 AM | Publié le 01/03/21 17:22

Auteur: Alexandra Parachini

Dans la société politique

Mis à jour le 01/03/21 17:23 | Posté le 1/3/21 11:07 am

Auteur: Alexandra Parachini

Dans la société politique

Mis à jour 01/03/21 11:53 AM | Posté le 21/02/21 17:19

Nous avons reçu vos réponses

Titre associé :
Covid-19 au Luxembourg: controverse sur les vaccins et nervosité face aux renouvellements
Ce qui va changer au Luxembourg en 2021

Ref: https://lequotidien.lu

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]