World news – Covid-19: détails des nouvelles mesures annoncées par Jean Castex

0
11

Science et avenir

politique

Par

Coralie Lemke

7 janvier 2021 à 19h47

Le Premier ministre Jean Castex a expliqué les nouvelles mesures qui entreront bientôt en vigueur en France.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran lors de la conférence de presse du 7 janvier 2021.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran a fait plusieurs annonces au sujet de la crise sanitaire du Covid-19 lors d’une conférence de presse. Vaccinations, fermetures de magasins, variante britannique, couvre-feu … Sciences et Avenir décrit toutes les mesures évoquées.

Jean Castex a commencé par un état des lieux de la situation sanitaire dans le pays après les fêtes de fin d’année. « Le virus circule un peu moins en France que chez les voisins européens, mais le niveau de contamination a eu tendance à augmenter depuis mi-décembre. Nous avons 15 000 contaminations, soit trois fois plus que l’objectif que nous nous sommes fixé. La pression sur le système hospitalier est toujours très élevée. Chaque jour. Plus de 200 personnes sont amenées à l’unité de soins intensifs. Une gerbe sur deux est occupée par un patient Covid. « Conditions qui ont poussé le gouvernement à décider de plusieurs mesures.

Il existe actuellement deux versions mutées du virus en circulation dans le monde dont l’un vient du Royaume-Uni et l’autre d’Afrique du Sud. « La variante britannique a gagné en Grande-Bretagne en deux mois », se souvient Olivier Véran. «Elle ne provoque pas de cas plus graves, mais elle est aussi plus contagieuse chez l’enfant, ce qui entraîne automatiquement la survenue d’un plus grand nombre de cas graves.19 cas ont été identifiés, dont 2 dans des clusters à haut risque, un en Ile-de-France et l’autre en Bretagne. «Le gouvernement a pris diverses mesures pour limiter la transmission de cette variante. << Tous les tests PCR douteux sont analysés par séquençage génétique pour déterminer le nombre exact de cas. Une surveillance accrue est organisée dans les écoles. Après tout, toute personne au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud doit soumettre un test négatif pendant moins de 72 heures pour entrer dans la zone. entrer. "

Les mesures relatives aux restaurants, musées, théâtres, sports et loisirs ne connaîtront pas de détente dans les semaines à venir. Tous seront fermés au moins jusqu’à fin janvier. La situation sanitaire « ne permet aucun développement » pour le secteur culturel, selon Jean Castex. Une mise à jour d’étape aura lieu le 20 janvier. Les stations de ski ne peuvent pas rouvrir pour le moment.

« Le régime de couvre-feu à 20h00 restera en vigueur au moins jusqu’au 20 janvier. Il a été avancé à 18h00 dans les 15 départements avec une forte reprise de l’épidémie. Cette mesure s’applique à au moins 15 jours », explique Jean Castex, qui précise que 10 départements supplémentaires ont été identifiés« plus vraisemblablement dans l’est de la France »où ce couvre-feu pourrait être avancé. « Les préfets parleront aux élus demain soir d’une décision qui prendra effet dimanche ». Par ailleurs, le Premier ministre « ne peut exclure la possibilité de mesures nationales complémentaires », en fonction de l’évolution de la situation.

A partir du 10 janvier, les personnes symptomatiques ou les cas de contact peuvent bénéficier d’une interruption de travail rémunérée sans attente. Toute personne positive aura une visite à domicile à partir du 20 janvier.

Le Premier ministre a également présenté les détails de la politique de vaccination du pays. « La France a précommandé plus de 200 millions de vaccins pour livraison courant 2021. Beaucoup plus que nécessaire a été commandé si certains n’obtiennent pas les approbations nécessaires. » Les 15 millions de personnes âgées et malades chroniques en bénéficieront en premier.

Le gouvernement a été vivement critiqué pour la lenteur des vaccinations en France et a décidé de passer à une seconde phase. Elle a dit qu’elle avait vacciné environ 45 000 personnes en 5 jours. Les professionnels de santé et les agents de santé de plus de 50 ans ont pu se faire vacciner depuis lundi. Les personnes de plus de 75 ans seront vaccinées à partir du lundi 18 janvier. 600 centres de vaccination devraient ouvrir d’ici fin janvier, précise Olivier Véran.

« Dans les territoires, les directeurs généraux de l’ARS seront les garants de l’opération et les préfets du département seront les patrons en impliquant les professionnels de santé .  » Le nombre de vaccinations quotidiennes doit augmenter. De 25 000 vaccinations le jeudi 7 janvier, la France entend passer à 1 million d’ici fin janvier.

Pour atteindre ces nouveaux objectifs, le nombre d’hôpitaux recevant des vaccins doit quadrupler. 600 centres de vaccination doivent être ouverts d’ici fin janvier. Le nombre de vaccins reçus doit également augmenter considérablement. « 500 000 doses du vaccin Pfizer / BioNTech seront reçues chaque semaine en France. En mars, nous visons 1 million de vaccins à distribuer chaque semaine, deux fois », a déclaré Olivier Véran. Le vaccin du laboratoire Moderna, qui vient d’être approuvé par l’Agence européenne des médicaments, sera livré lundi à 50 000 exemplaires. «Nous prévoyons 100 000 livraisons en janvier, 1 million en mars et 2 millions en avril et mai», a poursuivi le ministre de la Santé. Une édition spéciale et un site Web seront créés pour faciliter l’inscription des personnes de plus de 75 ans à la vaccination.

COVID-19 [feminine
politique
Vaccination Covid
Coronavirus

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements @ Sciencesetavenir .fr

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements @ Sciencesetavenir .fr

Ref: https://www.sciencesetavenir.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]