World news – Covid-19: le premier cas à Wallis et Futuna, Nouvelle-Calédonie est limité

0

Un an après le début de la pandémie de Covid-19, les neuf premiers cas de Covid-19 ont été découverts en Nouvelle-Calédonie le dimanche 7 mars, où le président du gouvernement local et les hautes autorités ont annoncé un endiguement strict de deux semaines. Commissaire de la République. Ces cas ont été identifiés lors de recherches menées à la suite de la découverte du premier cas indigène la veille à Wallis et Futuna. Cependant, il existe une bulle de santé entre les deux zones afin que les voyageurs puissent se déplacer librement.

« Selon les premières informations, le patient aurait développé des symptômes [à Wallis et Futuna] à la mi-février et pourrait donc se trouver à Wallis et Futuna fin janvier être contaminé », a déclaré Thierry Santa à la presse, président du gouvernement calédonien. Ce patient, qui serait directeur d’école, est dans un état grave et pourrait être évacué vers l’hôpital de Nouméa, selon des sources confirmatives.

« Il s’agit d’une personne qui est revenue il y a quelques semaines après un test négatif n’avait pas eu une quinzaine de jours. Cette personne a consulté un médecin sur les symptômes et a été testée positive, ce qui signifie que le virus circule sur l’île », a déclaré dimanche Hervé Jonathan, administrateur en chef (préfet) de Wallis à l’Agence France-Presse. -Et-Futuna. Thierry Santa a demandé « à toutes les personnes qui sont rentrées de Wallis-et-Futuna [en Nouvelle-Calédonie] depuis le 25 janvier de s’isoler et de se manifester en appelant le 15 ».

En plus de Laurent Prévost, Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa a annoncé « une limitation stricte de la population à partir de lundi soir pour deux semaines avec l’objectif clair d’interrompre la transmission du virus tant qu’il est encore temps ». Jusqu’à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient parmi les rares zones de la planète sans Covid, notamment grâce aux quatorze jours d’hôtel obligatoires requis pour tous ceux qui arrivent. Selon l’état actuel de l’enquête, les autorités ne savent pas comment le virus est entré à Wallis et Futuna.

Avec ce premier cas, Wallis et Futuna a vu « une nouvelle situation », selon le préfet de cet archipel. « Les autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses se mobilisent pour assurer la protection de la population », a-t-il déclaré à Wallis et Futuna La Première. Une campagne de tests sera lancée lundi auprès de tous les élèves, enseignants et personnels administratifs et techniques de l’établissement, a indiqué la préfecture. Jusqu’à présent, seuls neuf cas de Covid-19 ont été découverts à Wallis-et-Futuna, tous pendant ou après 14 jours dans un hôtel, ce qui est obligatoire pour toute personne arrivant dans l’archipel.

À la propagation du virus Pour réduire au maximum, le port du masque dans les espaces publics est obligatoire depuis dimanche, les bars et restaurants sont fermés, et les écoles et les vols entre l’île de Wallis et Futuna sont suspendus, a indiqué la haute administration dans un communiqué.


« Vérité dans les Pyrénées, erreur au-delà » ou restriction inutile dans la métropole française indispensable dans les DOM, ou quelque chose comme ça « des électeurs perdus en Nouvelle-Calédonie face à la LREM pour survivre en Seine Saint Denis? »

Après avoir exercé en tant que médecin en Nouvelle-Calédonie, j’affirme que 70% de la population de Wallis et Futuna souffre d’obésité morbide, et même ce nombre est sous-estimé à mon avis. Il faut voir comment cette population est nourrie, qui se contentait autrefois de fruits indigènes, de poissons, de légumineuses de taro et d’ignames. Actuellement, après le sevrage de leur mère, les enfants embouteillent du Coca Cola et d’autres boissons sucrées industriellement, se gavent d’aliments industriels importés, de chips, de frites, de bonbons et d’autres bonbons. C’est un vrai désastre sanitaire. Ce virus échappe aux autorités médicales et à mon avis, il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas le cas. Ces deux îles se dépeuplent rapidement.

La variante Wallis et Futuna arrivera en France! Et qu’en est-il de la variante Covid qui affecte les tortues sur l’îlot Clipperton au large de la Californie? Comme le dirait l’annonce Lidl, patron, nous sommes vraiment en difficulté … Espérons que le vaccin Astra Zenaça, dont les statistiques d’efficacité fluctuent comme les indices de marée, nous rende immunisés contre cette variante de Wallis et Futuna. Dans tous les cas, cela ne nous met pas à l’abri des absurdités des médias et du gouvernement.

Lisez les articles de la section Santé,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

Le défi du vaccin anti-CovidCovid: le temps de la deuxième vagueCovid-19: le fantôme de la deuxième vague

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: