World news – Covid-19: Pénurie de doses, le centre de vaccination ferme ses portes

0

Vaccinez « autant que possible », « tous les jours », « matin, midi et soir ». C’est l’ambition qu’Emmanuel Macron a affichée ce mardi 23 mars lors de son déplacement à Valenciennes (nord). Il a même annoncé des mesures pour « accélérer à partir de ce samedi ». Patatras. Quatre jours plus tard, à Denain, à moins de quinze kilomètres de l’endroit où le chef de l’Etat s’est rendu cette semaine, la campagne de vaccination Covid-19 est victime d’un nouveau problème. Selon France 3 Hauts-de-France, le centre de vaccination installé en mairie a dû annuler toutes les injections prévues ce samedi 27 mars.

Cependant, cinq cent cinquante créneaux avaient été réservés samedi et même le dimanche. Alors que 1 200 canettes étaient initialement prévues, les autorités n’en ont reçu que 246. En conséquence directe, le site a gardé ses portes fermées samedi. Une situation qui survient lorsque la direction régionale de la santé a annoncé une opération «Punch» dans la région au cours du week-end. De son côté, ce mardi, Emmanuel Macron a annoncé 30 000 doses supplémentaires cette semaine dans la région et 30 000 autres la semaine prochaine. Alors pourquoi cette carence? Anne-Lise Dufour Tonini, la maire de Denain, interviewée par France 3, entame une déclaration. «Lorsque le président de la République a promis un plus grand nombre de canettes, toutes les commandes ont été passées. Nous nous retrouvons avec beaucoup moins, c’est donc à nous de remédier à la pénurie. «  »

Les 246 doses du vaccin Covid-19 reçues, prévues pour le week-end, ont finalement été injectées le vendredi 26 mars. Une décision prise pour «éviter de s’engager dans la bonne volonté le week-end lorsque la fatigue s’installe», poursuit le conseil municipal. Les réunions organisées le samedi ou le dimanche seront elles-mêmes reportées de dix jours. Anne-Lise Dufour Tonini met cependant en garde contre les conséquences de cette annulation. Elle suscite donc des gens « qui sont bouleversés et ne comprennent pas pourquoi on leur donne un rendez-vous mercredi et que celui-ci est annulé trois jours plus tard ». Elle regrette également la mobilisation inutile du personnel médical.

A la demande de France 3, la direction régionale de la santé souligne que la demande était bien supérieure à l’offre du week-end. Ainsi, 60 000 canettes avaient été demandées alors que 38 000 seulement étaient disponibles.

N’avons-nous pas de vrais stocks tout le temps?
Sinon, y aurait-il un conflit « d’autorité » marginal?

Ce Macron est inutile, il ne sait que parler et parler, c’est pourquoi il est fort

En revanche, vacciner toutes ces personnes aurait compromis le bon ordre des réfrigérateurs. Les commerçants auraient été un peu moins patrons …
On parle encore de 92 boutiques (Pfizzer) (ou 55 Astra-Zeneca pour Trompe-la-Mort): on est là à la limite de la semi-remorque …

Lisez les articles de la section Santé,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

Le défi du vaccin anti-CovidCovid: le temps de la deuxième vagueCovid-19: le fantôme de la deuxième vague

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: