World news – Covid-19: Véran annonce sa détention à Dunkerque ce week-end

0

Avec le déclenchement de l’épidémie de Covid-19 déclenchée par la variante britannique, la municipalité de Dunkerque sait désormais avec quelle sauce elle est mangée. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui s’est rendu dans la ville du nord ce mercredi 24 février pour faire appliquer de nouvelles restrictions aux élus locaux, a annoncé la restriction le week-end pour la ville et son agglomération à partir de ce vendredi soir.

Dans cette agglomération de 250 000 habitants, dont «un sur cent tombe malade chaque semaine», les week-ends ne sont possibles que pour des raisons spécifiques, et les dix plus grands centres commerciaux ne fonctionnent plus en «click and go». a précisé le ministre.

« A l’instar de ce qui a été décidé et mis en œuvre dans le département des Alpes-Maritimes le week-end dernier », les commerces autres que l’alimentation resteront également fermés, a ajouté Olivier Véran. Ces mesures, adoptées après consultation des élus locaux qui les ont approuvées, se justifient par la situation épidémique qui est « très préoccupante et même alarmante » à Dunkerque, où le taux d’incidence de la maladie est « deux fois plus élevé au plus fort de la crise. .  » première et deuxième vague », a déclaré le ministre. L’agglomération a en effet un taux d’incidence record de 900 cas pour 100 000 habitants lundi au cours des sept derniers jours, plus de quatre fois la moyenne nationale (205) et pire que la métropole niçoise.

Pour le Dunkerque Didier Château (76 ) il est temps de «prendre le taureau par les cornes! «D’autant que le temps doux, comme dans le reste de la France, fait descendre les randonneurs dans les rues. Mais les élus de la communauté de la ville, réunis mardi, ont préféré «donner une dernière chance à la ville» pour échapper à la détention au détriment d’une sorte de retenue volontaire. Le maire de la DVG, Patrice Vergriete, a souligné qu’il ne s’opposerait pas à une cloche, mais a prôné une flambée des droits civils de ses citoyens et a appelé au respect de la règle du «rassemblement zéro» d’ici la mi-mars, notamment familial et des rencontres amicales.

Propositions suivies par Eric Glücksmann, président de l’Association des marchands du centre-ville de Dunkerque, qui espérait éviter la « nouvelle catastrophe » de l’emprisonnement. En tout cas, l’extraordinaire campagne de dépistage lancée jeudi dernier, notamment au Kursaal, le centre des congrès de la ville où un millier de personnes ont été testées pour dénombrer 83 cas positifs, sera prolongée à vendredi, selon l’ARS.

Une augmentation des vaccins devrait également être de 2 400 doses supplémentaires la semaine dernière. Les élus locaux avaient alerté le gouvernement le 12 février sur l’envolée de la vague portée par la variante anglaise, qui représente plus de 70% de la contamination, dans cette ville au large de l’Angleterre et non loin de la frontière belge.

Mais l’exécutif a ensuite rejeté sa demande de fermeture des collèges et lycées tôt pendant une semaine avant les vacances, suscitant les critiques du maire. Il salue désormais le dialogue avec le gouvernement. « La logique est d’adopter une approche locale, au cas par cas, car les situations dans les régions sont différentes », a déclaré mardi l’Agence France-Presse, l’entourage d’Emmanuel Macron, lors d’une visite des chefs d’Etat en Côte d ‘Or. «Nous arrivons toujours un peu en retard. L’augmentation des cas a déjà diminué depuis plusieurs semaines », a regretté BFM TV Yves Buisson, épidémiologiste, président du groupe Covid-19 à l’Académie nationale de médecine.

Les mesures doivent être« sur la forme la plus rapide du virus. et donc en adapté à la variante britannique en l’occurrence », a souligné Jean-Stéphane Dhersin, directeur scientifique adjoint de l’Insmi au CNRS, sur la même antenne. La situation est également surveillée dans le reste du département et dans le Pas-de-Calais adjacent, où les signaux sont passés au rouge avec un taux d’incidence de 340 cas pour 100 000 habitants.

Vigilance également à l’Île-de- France, où le même taux est passé à 277 cas pour 100 000 habitants. Le premier ministre a visité le Centre hospitalier d’Argenteuil (Val-d’Oise) mardi soir. «Mon obsession est d’empêcher les gens de venir chez vous. Il y a le dur, l’endiguement, etc. Mais le meilleur moyen est de se faire vacciner », a soutenu Jean Castex. Alors que les approvisionnements restent limités, la campagne de vaccination a touché plus de 2,6 millions de personnes (pour au moins une dose) et la vaccination par les généralistes et les entreprises devrait commencer jeudi avec AstraZeneca.

Cependant, la France est plusieurs en raison des variantes Non dans l’explosion redoutée pendant des semaines. Au cours des sept derniers jours, Santé publique France a enregistré environ 140 000 nouveaux cas, contre un peu moins de 130 000 au cours des sept derniers jours, le nombre de patients hospitalisés se stabilisant à un niveau élevé avec plus de 25 000 patients. Le nombre de morts à l’hôpital semble ralentir de 352 à 434 mardi à 314 mardi. Au total, plus de 85 000 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie il y a un an.

Dans la lutte contre le coronavirus, cette mesure est peut-être compréhensible, en revanche, le couvre-feu de 18 heures n’est pas justifié dans toute la France, il est même contre-productif, mais faites-le comprendre aux incompétents qui nous gouvernent!

Pourquoi ne pas vous déplacer à moins de 50 km de votre résidence principale pendant vos vacances?
Il y a beaucoup de touristes vivant sur la côte atlantique qui font tout. Surtout, ne faites pas de commentaires à leur sujet sous peine d’insulte.

Il ne déplacera le problème qu’à Gravelines, Calais ou Boulogne, voire Le Touquet.
Toute la côte de Dunkerque à Menton doit être interdite.

Lisez les articles de la section Santé,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

Le défi du vaccin anti-CovidCovid: le temps de la deuxième vagueCovid-19: le fantôme de la deuxième vague

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: