Home Actualité internationale World news – César: Le Splendid a invité « l’année où il n’y a personne », s’est ému Christian Clavier
Actualité internationale

World news – César: Le Splendid a invité « l’année où il n’y a personne », s’est ému Christian Clavier

Thierry Lhermitte, Marie-Anne Chazel, Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Michel Blanc, Bruno Moynot et Christian Clavier ont tous reçu des prix spéciaux.

Une récompense pour tout votre travail. Lors de la 46e Cérémonie des César, qui a suivi une édition tumultueuse en 2020, l’humour a été récompensé par un tout nouveau prix intitulé «César Anniversaire» remis par Laurent Lafitte à la célèbre troupe Splendid. Les membres les plus connus étaient présents à l’Olympia à cette occasion: Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel, Josiane Balasko et Michel Blanc, qui ont marqué le septième art avec Les Bronzés, ou encore le Père Noël est une poubelle.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le carrousel n’a pas beaucoup changé en 50 ans. Hormis les quelques rides qui bloquent désormais son visage, la connexion est toujours belle et très présente. Sur scène, les héros de la comédie française n’ont cessé de se disputer dans les quelques minutes de leurs discours, qui ressemblaient plus à une série de gags ponctués d’émotions.

« Nous sommes très heureux d’entendre cela d’être là. Nous étions très étonnée de vous voir debout », commença Marie-Anne Chazelle, qui fut dérangée par un Thierry Lhermitte en excellente forme. « On a ri ensemble, c’est la clé de ce qui s’est passé après ça », a ajouté l’actrice entre deux blagues de ses camarades. Christian Clavier a qualifié l’attribution de ce prix spécial d ‘«honneur» et a souligné qu’ils étaient invités «dans l’année où personne n’était là».

Au terme de ce moment hors du temps, Gérard Jugnot a sorti les pages de son discours et expliqué, que ce soit son test PCR et son certificat. «Il y a toujours un écart entre les clowns qui décernent les prix et les artistes sérieux qui les reçoivent. Ce soir un pont sera jeté sur cet abîme, que nous sommes heureux d’emprunter », a-t-il chuchoté poétiquement, avant de finalement toucher et toucher:« Je sais que nous sommes en contact depuis 50 ans ».

Consultez les articles de la section Cinéma.
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr