World news – Dying to Love: Quelle nouvelle tragique a inspiré le film?

0

Le film Mourir d’aimer, diffusé en France le lundi 1er mars 5, raconte l’histoire d’une enseignante de lettres amoureuse de son élève mineure. Une histoire vraie.

Lundi 1er mars, France 5 dévoilera Mourir d’aimer en début de soirée à partir de 20h50. Le film franco-italien, réalisé par André Cayatte, présenté en 1971 est l’un des grands succès du cinéma, puisqu’au total environ 5,9 millions de billets de cinéma ont été comptés à sa sortie. Celui-ci s’inspire d’un vrai message: il raconte la véritable histoire de Gabrielle Russier (rebaptisée Danièle Guénot dans le film, interprétée par Annie Girardot), professeur de lettres à Marseille, tombée amoureuse d’une de ses étudiantes en 1968. Christian Rossi, 16 ans et étudiant en deuxième année. Dans Mourir d’aimer, ce dernier s’appelle Gérard Leguen et est interprété par Bruno Pradal.

Les parents du jeune homme se sont rapidement opposés à cette relation qu’ils considéraient sous un jour négatif en raison de leur différence d’âge. Mais le jeune homme ne voulait pas se séparer et préféra l’amour en s’installant d’abord avec Gabrielle. Puis il a été envoyé dans un lycée d’Argelès pour le tenir éloigné du professeur: il a accepté à la condition qu’il puisse continuer à lui écrire (mais les lettres ont été interceptées). Après la fuite de l’étudiant, avec qui Gabrielle s’est rapidement jointe, le père de Christian a porté plainte pour « enlèvement et détournement de fonds d’un mineur ».

En 1968, Gabrielle a été usurpée pour la première fois à la prison des Baumettes pendant cinq jours. Puis, en avril 1969, après une nouvelle évasion de Christian, elle passa cinquante jours en garde à vue parce qu’elle refusait de révéler où se cachait le jeune homme. Trois mois plus tard, en juillet, elle est traduite devant le tribunal correctionnel de Marseille et condamnée à douze mois de probation, une amende de 1 500 francs et une indemnité symbolique d’un franc pour les parents. Après que Gabrielle soit tombée dans la dépression, elle a mis fin à sa vie le 1er septembre 1969, d’un empoisonnement au gaz. Elle est enterrée au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des bons plans et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: