World News – FR – Accord post-Brexit: les pêcheurs français soulagés mais vigilants

0

. .

Les Européens doivent enfin renoncer à 25% de leurs pêcheries annuelles dans les eaux britanniques, loin des 80% souhaités par le Royaume-Uni.

soulagement. AU?? Quelques jours après la mise en œuvre concrète du Brexit, c’est le sentiment partagé par un grand nombre de pêcheurs des Hauts-de-France. La pêche, question sensible devenue symbole des négociations UE-Royaume-Uni, va « casser un peu », a prévenu samedi la ministre des Maritimes Annick Girardin sur France Inter, mais « l’Etat sera là ». Et cela est souligné tout d’abord par les représentants syndicaux des pêcheurs des Hauts-de-France, qui se sont inquiétés pendant des mois des conséquences du Brexit pour leur travail. .

« On ne peut que remercier le gouvernement d’avoir défendu les pêcheurs jusqu’au bout », a soufflé Bruno Dachicourt de la CFTC. Olivier Leprêtre, président du Comité régional des pêches maritimes et de l’aquaculture (CRPMEM) des Hauts-de-France (CRPMEM) confirme: «Quant à un marin, on n’a jamais fait ça. « A été tellement soutenu. Après trois ans et demi de combats, il était temps d’arrêter. Tout le temps, nous avons eu une guillotine sur

Un accord, pas en faveur de nos pêcheurs, mais en faveur de l’Angleterre . . . Un gouvernement d’amateurs jusqu’au bout. . .

Le trick and trap britannique a parfaitement fonctionné. Les négociateurs britanniques ont placé la barre très haut à 80% pour obtenir 25%. . Les négociateurs européens ont accepté les 25% proposés et les Britanniques criaient pour la torture et l’injustice alors qu’ils étaient sérieux pour ne pas crier de joie. Lors de leur séjour en Europe, ils nous ont expliqué la victoire de nos négociateurs sur les Falons. Nous avons perdu, mais c’est une perte entourée de rubans et de paillettes.

En fin de compte, les pêcheurs britanniques sont les plus déçus. Et le fameux 25% ne change pas l’obscurité ambiante. Parce que ces pêcheurs ne s’attendaient pas à. Aujourd’hui, tous les navires battant pavillon européen peuvent pêcher à 6 miles – environ 10 km – de la côte britannique. on peut comprendre leur amertume . . .

Brexit, Annick Girardin, Union européenne

Weltnachrichten – DE – Accord après le Brexit: les pêcheurs français soulagés, mais vigilants

Ref: https://www.lefigaro.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: