World news – FR – « Il tirait comme un fou »: les premiers témoignages après l’attentat de Vienne

0

Alerte maximale à Vienne Les autorités ont annoncé dans la soirée du lundi 2 novembre qu’un suspect était activement recherché après l’attentat qui a fait au moins trois morts et quinze blessés selon un bilan provisoire

Plusieurs fusillades ont eu lieu dans le centre de la capitale autrichienne vers 8 pm Des témoins ont dit avoir vu un homme tirer « comme un fou » avec une arme automatique « Ils ressemblaient à des pétards, puis on s’est rendu compte que c’étaient des coups de feu », explique l’un d’eux sur la chaîne de télévision publique ORF

L’attaque, partie d’une synagogue, a ensuite eu lieu dans cinq autres lieux à proximité du lieu de culte Plusieurs hommes armés ont alors semé la terreur dans la capitale La police a alors mis en place un périmètre de sécurité et évacué les personnes présentes sur place

Dans les restaurants et les bars de la zone où l’attaque a eu lieu, les clients ont été invités à rester à l’intérieur, les lumières éteintes, tandis que les sirènes d’ambulance hurlent à l’extérieur

« Tout à coup, des gens sont entrés et ont dit ‘il ne faut pas sortir, il y a une fusillade' », décrit Jimmy Eroglu, 42 ans, serveur dans un café «Au début, je me suis dit que peut-être que nous faisions un film américain ou qu’ils avaient trop bu», poursuit-il Mais ensuite il a entendu des coups et s’est dépêché de fermer la porte. « Ensuite, la police est venue et a dit: ‘Vous devez tous rester à l’intérieur car il y a probablement un homme mort là-bas »

Sur les multiples vidéos relayées sur les réseaux sociaux, on peut apercevoir un homme habillé de blanc et beige qui, se déplace dans les rues de la capitale et tire à plusieurs reprises L’individu était « lourdement armé » et « équipé d’un fusil d’assaut automatique », A déclaré le ministre de l’Intérieur autrichien lors d’une conférence de presse

Robert Schneider, qui habite non loin du lieu du drame, quitte son domicile quand soudain, il se retrouve « avec deux lasers sur la poitrine » « Les mains en l’air, enlève ta veste », lui disent les policiers  » Nous n’avions rien vu, rien entendu Nous sommes sous le choc « , confie cet homme de 39 ans à nos collègues de l’AFP

L’un des assaillants a été abattu par les forces de l’ordre et identifié comme un « sympathisant » du groupe État islamique, tandis qu’un autre est toujours activement recherché par les autorités Au moins quinze personnes ont été blessées, dont sept gravement lors de la fusillade, le maire de Vienne a annoncé dans la soirée Un bilan provisoire de cette « attaque terroriste dégoûtante » selon les mots du chancelier autrichien Sebastian Kurz et qui survient la veille de la mise au placard Une dernière soirée s’est transformée en cauchemar pour la capitale autrichienne

Attaque à Vienne: « Après la France, c’est un pays ami qui est attaqué », réagit Emmanuel Macron

« Le gouvernement met en danger le personnel et les étudiants »: un avis de grève déposé pour la rentrée scolaire

Votre adresse e-mail est uniquement utilisée pour vous envoyer nos newsletters personnalisées et autres messages de prospection pour des produits et services similaires du Groupe TF1 Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désinscription intégré à la newsletter En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Attaque, Vienne, Sebastian Kurz

Actualités du monde – FR – « Il tirait comme un fou »: les premiers témoignages après l’attaque de Vienne
Titre associé :
Tir à Vienne: à peine maîtrisée, l’Autriche sous le choc d’une « attaque terroriste »
& » Il tirait comme un fou& « : les premiers témoignages après l’attentat de Vienne



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-il-tirait-comme-un-fou-les-premiers-tmoignages-aprs-lattentat-de-vienne/?remotepost=513227

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: