World News – FR – « L’enseignement scolaire sera rendu obligatoire pour tous à partir de 3 ans, l’enseignement à domicile sera strictement limité » dès la rentrée 2021, annonce Emmanuel Macron

0

Le chef de l’Etat doit présenter les grandes lignes de la stratégie « La République en action », qui vise à la fois à « défendre la République et ses valeurs et à lui faire respecter ses promesses d’égalité et d’émancipation « 

Emmanuel Macron dévoile son plan d’action vendredi 2 octobre pour mieux protéger la République contre le « séparatisme » de la ville des Mureaux (Yvelines) Le chef de l’Etat doit présenter les grandes lignes de la stratégie « La République en action », qui vise à la fois à « défendre la République et ses valeurs et à lui faire respecter ses promesses d’égalité et d’émancipation », selon le projet de loi Elysée Un projet de loi sera débattu en Conseil des ministres le 9 décembre puis débattu au Parlement au premier semestre de 2021

L’obligation de « neutralité » applicable aux salariés des entreprises ayant quitté la fonction publique « L’obligation de neutralité s’appliquera aux agents publics dans le cadre, bien sûr, de leur action Mais surtout, elle sera étendue aux salariés des sociétés déléguées, ce qui n’était clairement pas le cas jusque-là », a annoncé le président

Les raisons de la dissolution des associations se sont étenduesJusqu’à présent, ces motifs étaient «jusque-là très limités, limités aux faits de prisme, de racisme et d’antisémitisme Ils seront étendus à d’autres raisons, comme les faits d’atteinte à la la personne ou la pression psychologique ou physique « , annonce Emmanuel Macron

Renforcer la lutte contre la radicalisation « Dès fin 2017, des plans anti-radicalisation impliquant l’ensemble de l’Etat ont été déployés tranquillement dans 15 quartiers de manière très confidentielle, pour disposer des méthodes les plus efficaces », a assuré le président

« Nous avons nous-mêmes construit notre propre séparatisme » « C’est celui de nos quartiers, c’est la ghettoïsation que notre République a permis de se produire, a déclaré le président lors de son discours » Nous avons concentré la population en fonction de ses origines, leurs antécédents sociaux « 

« Nous devons aider cette religion dans notre pays à se structurer pour être partenaire de la République »

#MACRON Le quatrième axe énoncé par Emmanuel Macron « consiste à construire enfin un Islam en France qui peut être un Islam des Lumières » « Quand la loi de 1905 fut votée, l’Islam n’était pas une religion si présente dans notre pays » , justifie le chef de l’Etat

#MACRON « Les écoles en dehors du contrat seront soumises à un encadrement encore plus important () sur la carrière du personnel, le contenu pédagogique des cours, l’origine du financement »

#MACRON « Dès la rentrée 2021, l’enseignement sera rendu obligatoire pour tous à partir de 3 ans L’enseignement à domicile sera strictement limité, notamment aux exigences sanitaires », annonce Emmanuel Macron

« L’école est notre trésor collectif C’est ce qui permet dans notre société de construire ce qu’est la République Maintenant là aussi on a vu des dérives, on voit contourner et on se bat aujourd’hui »

#MACRON Emmanuel Macron évoque désormais le « troisième pilier » de sa stratégie, dédié à l’école Il cite le cas de parents d’élèves interdisant à leurs enfants de suivre des cours de musique ou même de participer à des sorties à la piscine

#MACRON « Les motifs de dissolution des associations, jusque-là très limités, seront étendus à d’autres motifs, tels que les actes d’atteinte à la dignité de la personne ou la présence de pressions psychologiques ou physiques »

#MACRON « Le deuxième axe est celui qui concerne les associations Il est tout à fait logique que ceux qui portent ce projet de séparatisme islamiste ont investi le champ associatif, car ils l’ont identifié comme l’espace le plus efficace pour diffuser leurs idées, rendre services que les associations laïques ou que la République elle-même ne faisait plus « 

« Le premier axe est avant tout un ensemble de mesures d’ordre public et de neutralité du service public »

#MACRON Le Chef de l’Etat esquisse le premier des cinq piliers de son action contre le «séparatisme» Il cite l’exemple d’élus «parfois sous la pression de groupes ou de communautés», qui auraient pu envisager «d’imposer des menus confessionnels dans le cantine « ou » excluant les hommes et les femmes de certains groupes accès aux piscines « Une fois la loi votée, » le préfet pourra suspendre les actes correspondant à ces situations « , détaille le président de la République

#MACRON « Il y aura aussi un texte juridique Le ministre de l’Intérieur et son ministre délégué présenteront un projet de loi au Conseil des ministres le 9 décembre, 115 ans après l’adoption définitive de la loi de 1905 [sur la laïcité] « 

#MACRON « 212 débits de boisson, 15 lieux de culte, 4 écoles, 13 établissements associatifs et culturels ont été fermés, des centaines de contrôles effectués, des millions d’euros saisis dans ces quartiers Les résultats obtenus nous ont conduit à étendre cette méthode à l’ensemble du territoire « 

#MACRON « Depuis 2017, nous intensifions la lutte contre la radicalisation A partir de fin 2017, des plans anti-radicalisation impliquant l’ensemble de l’Etat ont été déployés tranquillement dans 15 quartiers de manière extrêmement confidentielle », annonce Emmanuel Macron

« Nous sommes un pays qui a un passé colonial et qui a des traumatismes qu’il n’a toujours pas résolus »

#MACRON Emmanuel Macron dénonce désormais cette « forme de haine de soi que la République devrait [selon certains] se nourrir », tout en reconnaissant l’existence de « tabous que nous avons nous-mêmes maintenus » sur l’histoire coloniale de la France

#MACRON Emmanuel Macron évoque désormais la faillite de la politique de la ville « Nous avons construit un concentré de misère et de misère et nous le savons très bien Nous avons concentré les populations souvent en fonction de leur origine, de leurs milieux sociaux », explique le chef de État

#MACRON « L’Islam traverse une crise profonde, partout dans le monde Cette crise est liée à des tensions entre fondamentaux et projets politiques qui conduisent à un très fort durcissement, y compris dans les pays où l’islam est la religion majoritaire Regardez notre ami Tunisie, pour ne citer que cet exemple « 

« Il est clair qu’il existe un islamisme radical qui conduit à nier les lois de la République, qui conduit à banaliser la violence et qui a conduit certains de nos citoyens, de nos enfants, à choisir le pire ou à considérer que le le pire était devenu naturel « 

#MACRON « Ne nous laissons pas entraîner dans le piège de l’amalgame tendu par les controverses et les extrêmes, qui consisterait à stigmatiser tous les musulmans () Ce qu’il faut combattre, c’est le séparatisme islamiste C’est une politique consciente, théorique, politique -projet religieux, qui se matérialise par des déviations répétées des valeurs de la République « 

#MACRON « Le problème n’est pas la laïcité Je l’ai rappelé à plusieurs reprises: la laïcité, en République française, c’est la liberté de croire ou de ne pas croire, la possibilité d’exercer son culte, à partir du moment où l’ordre public est garanti La laïcité est la neutralité de l’État, et en aucun cas l’effacement des religions dans la société « 

« Ici, nous devons définir la réalité de nos problèmes: qu’est-ce qui met aujourd’hui notre République en danger, notre capacité à vivre ensemble? »

#MACRON Le Président de la République entame son discours tant attendu sur son plan d’action pour mieux protéger la République contre le « séparatisme » Suivez-le en direct et en vidéo avec nous

#MACRON Emmanuel Macron avait exprimé une vision libérale de la laïcité lors de sa campagne présidentielle Depuis octobre 2019, il utilise le terme de «séparatisme» Retour en vidéo sur ce glissement de la sémantique présidentielle

#AZERBAIDJAN Une semaine après le début du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan au Haut-Karabakh, des civils sont pris pour cible et voient impuissants les ts dégénérés des attentats Notre journaliste Claude Bruillot est sur place et décrit la situation

11h37: « Il faut aider cette religion dans notre pays à se structurer pour être partenaire de la République » Le quatrième axe énoncé par Emmanuel Macron « consiste à construire enfin un islam en France qui puisse être un islam de la Lumières «  » Lorsque la loi de 1905 a été votée, l’islam n’était pas une religion si présente dans notre pays « , justifie le chef de l’Etat

11h34: « Les écoles en dehors du contrat seront soumises à un encadrement encore plus important () sur la carrière du personnel, le contenu pédagogique des cours, l’origine du financement »

11:37: « Dès la rentrée 2021, l’enseignement sera obligatoire pour tous à partir de 3 ans L’enseignement à domicile sera strictement limité, notamment aux exigences sanitaires », annonce Emmanuel Macron

11h38: « L’école est notre trésor collectif C’est ce qui permet à notre société de construire ce qu’est la République Maintenant là aussi on a vu des dérives, on voit contourner et on se bat aujourd’hui » Emmanuel Macron évoque désormais le  » troisième pilier « de sa stratégie, consacré à l’école Il cite le cas des parents d’élèves interdisant à leurs enfants de suivre des cours de musique ou même de participer à des sorties à la piscine

11:39: « Les motifs de dissolution des associations, jusque-là très limités, seront étendus à d’autres motifs, tels que les actes d’atteinte à la dignité de la personne ou la présence de pressions psychologiques ou physiques »

11h25: « Le deuxième axe est celui concernant les associations Il est tout à fait logique que ceux qui portent ce projet de séparatisme islamiste aient investi le champ associatif, car ils l’ont identifié comme l’espace le plus efficace pour diffuser leurs idées, rendre des services que les associations laïques ou que la République elle-même ne faisait plus « 

11h23: « Le premier axe est avant tout un ensemble de mesures d’ordre public et de neutralité du service public » Le chef de l’Etat esquisse le premier des cinq piliers de son action contre le « séparatisme ». cite l’exemple d’élus «parfois sous la pression de groupes ou de communautés», qui auraient pu envisager «d’imposer des menus confessionnels à la cantine» ou «d’exclure les hommes et les femmes de certains groupes accès aux piscines « Une fois la loi votée, » le préfet pourra suspendre les actes correspondant à ces situations « , détaille le président de la République

11h20: « Il y aura également un texte juridique Le ministre de l’Intérieur et son ministre délégué présenteront un projet de loi au Conseil des ministres le 9 décembre, 115 ans après l’adoption définitive de la loi de 1905 [ sur la laïcité] « 

11h17: « 212 débits de boisson, 15 lieux de culte, 4 écoles, 13 associations et établissements culturels ont été fermés, des centaines de contrôles effectués, des millions d’euros saisis dans ces quartiers Les résultats obtenus nous ont conduit à étendre cette méthode à l’ensemble du territoire « 

11h15: « Depuis 2017, nous intensifions la lutte contre la radicalisation Depuis fin 2017, des plans anti-radicalisation impliquant l’ensemble de l’Etat ont été déployés tranquillement dans 15 quartiers de manière extrêmement confidentielle », annonce Emmanuel Macron

11h21: « Nous sommes un pays qui a un passé colonial et qui a des traumatismes qu’il n’a toujours pas résolus » Emmanuel Macron dénonce désormais cette « forme de haine de soi que la République devrait [selon certains] se nourrir « , tout en reconnaissant l’existence de » tabous que nous avons nous-mêmes maintenus « sur l’histoire coloniale de la France

11h19: « Nous avons construit notre propre séparatisme » Emmanuel Macron évoque désormais la faillite de la politique de la ville « Nous avons construit une concentration de misère et de misère et nous le savons très bien Nous avons concentré les populations souvent selon leurs origine, leur milieu social », explique le chef de l’Etat

11h20: « L’Islam traverse une crise profonde, partout dans le monde Cette crise est liée à des tensions entre fondamentaux et projets politiques qui conduisent à un très fort durcissement, y compris dans les pays où l’islam est la religion majoritaire Regardez notre ami la Tunisie, pour ne citer que cet exemple « 

11h04: « Il est clair qu’il existe un islamisme radical qui conduit à nier les lois de la République, qui conduit à banaliser la violence et qui a conduit certains de nos citoyens, de nos enfants, à choisir le pire ou considérer que le pire était devenu naturel « Le président de la République continue d’insister sur le défi posé par l’islamisme

11h00: « Ne nous laissez pas entraîner dans le piège de l’amalgame tendu par les polémiques et les extrêmes, qui consisterait à stigmatiser tous les musulmans () Ce qu’il nous faut combattre, c’est le séparatisme islamiste C’est un , projet politico-religieux, qui se matérialise par des déviations répétées des valeurs de la République « 

11h07: « Le problème n’est pas la laïcité Je l’ai rappelé à plusieurs reprises: la laïcité, en République française, c’est la liberté de croire ou de ne pas croire, la possibilité d’exercer son culte, à partir du moment où le public l’ordre est garanti La laïcité est la neutralité de l’État, et en aucun cas l’effacement des religions dans la société « 

10h57: « Ici, nous devons définir la réalité de nos problèmes: qu’est-ce qui met aujourd’hui notre République en danger, notre capacité à vivre ensemble? » Le chef de l’Etat entame son discours

1055h: Le Président de la République entame son discours tant attendu sur son plan d’action pour mieux protéger la République contre le «séparatisme» Suivez-le en direct et en vidéo avec nous

10h50: Emmanuel Macron avait exprimé une vision libérale de la laïcité lors de sa campagne présidentielle Depuis octobre 2019, il utilise le terme de «séparatisme» Retour en vidéo sur ce glissement de la sémantique présidentielle

10h35: Mais au fait, pourquoi Emmanuel Macron et le gouvernement parlent-ils de « séparatisme » plutôt que de « communautarisme »? Nous avions consacré un article à ce sujet cet été Un spécialiste de la communication politique a vu notamment la volonté de s’éloigner d’un «vocabulaire traditionnel de la plus dure droite, voire de l’extrême droite», tout en continuant d’évoquer la même thématique

10h49: Emmanuel Macron dévoilera dans quelques minutes son plan d’action pour mieux protéger la République contre le «séparatisme» En attendant son discours, que vous pouvez suivre en direct ici, nous avons énuméré hier dans un article les cinq axes à l’étude pour le futur projet de loi du gouvernement à ce sujet

09:48: « Je regrette peut-être un peu la langue utilisée. Quand on entend le judaïsme, le christianisme, on a en tête deux religions, deux civilisations, des croyants et quand on entend l’islamisme, il va falloir entendre autre chose, comprendre autre chose C’est blessant pour les musulmans de France « Emmanuel Macron doit dévoiler en 45 minutes son plan contre le » séparatisme « Interrogé par franceinfo, le président du CFCM estime que » les musulmans de France doivent jouer pleinement leur rôle dans ce combat qui est le leur « , mais regrette les mots choisis par le chef de l’Etat

9h07: Voici la mise à jour de l’actualité à 9h00: â ?? ¢ Le président américain Donald Trump a annoncé à l’aube qu’il avait été testé positif pour Covid -19, tout comme sa femme Melania, et qu’il allait en quarantaine. ¢ Une rafale enregistrée à 186 km / h à Belle-Ile-en Mer, une autre à 157 km / h à Groix: après une première partie de nuit en vigilance rouge, le Morbihan a été vigoureusement poussé par la tempête Alex Deux départements bretons restent placés en vigilance orange Au Sud et à l’Est, onze autres départements sont restés en vigilance orange pour les orages ou la pluie et les inondations et les Alpes-Maritimes ont été placées dans la nuit en vigilance rouge, en raison d’un risque de forte crue … ¢ Emmanuel Macron dévoile aujourd’hui son plan d’action pour mieux protéger la République contre le «séparatisme», principalement celui de l’islamisme radical L’exécutif prévoit de finaliser son projet de loi d’ici la mi-octobre afin qu’il puisse être présenté au Conseil des ministres début décembre. ¢ Une course contre la montre a débuté pour les restaurateurs, appelés à renforcer encore leur protocole de santé pour avoir une chance de rester ouverts dans les zones en «alerte maximale» A 11h45, les propriétaires de restaurants, hôtels, cafés, brasseries, traiteurs , les bars et boîtes de nuit sont appelés par la principale organisation patronale du secteur à « faire du bruit » devant les portes de leurs établissements, un brassard noir au bras

08:48: ð ???? £ ï¸ ?? Plan contre le séparatisme: « Il y a la réalité des territoires perdus de la République », dit Gérard Larcher « Retour à la laïcité () Il faut décloisonner les esprits, il faut redonner espoir » Suivez le live ð ?????? https: // tco / 1DgiibtMBd https: // tco / Lxnha2Pdwo

08h48: Invité de Franceinfo, Gérard Larcher est revenu sur le discours d’Emmanuel Macron sur les « séparatismes » attendu dans la matinée « Il y a la réalité des territoires perdus de la République », estime le président du Sénat, qui appelle à un retour « à la laïcité » « Il faut décloisonner les esprits, il faut redonner espoir », juge-t-il

8h16: Emmanuel Macron se rend ce matin aux Mureaux dans les Yvelines, où il doit présenter son plan contre le « séparatisme » L’une des composantes attendues de ce projet concerne les écoles privées hors contrat, parfois soupçonnées d’endoctrinement religieux. dix d’entre eux sont actuellement sous surveillance par les autorités et trois de ces établissements sont fermés depuis deux ans, apprend-on dans cet article

6h56: Pour dévoiler son plan d’action pour mieux protéger la République contre ce qu’il appelle le «séparatisme», Emmanuel Macron se rendra accompagné de six ministres aux Mureaux (Yvelines), ville de 30 000 habitants à une quarantaine de kilomètres de Paris, souvent donné en exemple pour ses initiatives en faveur du «vivre ensemble» Il prononcera un discours à 10h30 que vous pourrez bien sûr suivre en direct sur franceinfo

7h09: Après cette information météo, commençons notre revue de presse Libération et L’Opinion ont tous deux mis en première page la question du « séparatisme » dont Emmanuel Macron doit discuter aujourd’hui Pour les deux quotidiens, le chef de l’Etat marche sur un fil: pour lui il s’agit de « lutter contre l’islamisme radical sans stigmatiser la communauté musulmane », résume Libération

9h11: Commençons sans plus tarder par un point sur l’actualité: â ?? ¢ Un coup dur pour Donald Trump en pleine campagne électorale Le président américain a annoncé qu’il était en « quarantaine » en attendant les résultats de son test Covid-19 après qu’un proche associé a été infecté © eâ ?? ¢ Une rafale enregistrée à 186 km / h à Belle-Ile-en Mer, une autre à 157 km / h à Groix: après une première partie de nuit en vigilance rouge, le Morbihan a été vigoureusement bousculé par la tempête Alexâ ?? ¢ Emmanuel Macron dévoile aujourd’hui son plan d’action pour mieux protéger la République contre le «séparatisme», principalement celui de l’islamisme radical L’exécutif prévoit de finaliser son projet de loi d’ici la mi-octobre afin qu’il puisse être présenté au Conseil des ministres début décembre. ¢ Paris et plusieurs autres villes â ???? dont Lille et Toulouse â ???? se sont vu accorder un sursis avant de passer à la zone d’alerte maximale Cependant, ils y passeront lundi si la progression du Covid-19 ne faiblit pas Voici ce qu’il faut retenir du discours d’Olivier Véran hier

Separatisme

World news – FR – « L’éducation à l’école sera rendue obligatoire pour tous à partir de 3 ans, l’enseignement à domicile sera strictement limité e » dès la rentrée 2021 année, annonce Emmanuel Macron



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-lenseignement-scolaire-sera-rendu-obligatoire-pour-tous-partir-de-3-ans-lenseignement-domicile-sera-strictement-limit-ds-la-rentre/?remotepost=365672

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: