World news – FR – Polémique autour du livre d’Emmanuel Carrère, « Yoga »

0

« Nous sommes peut-être combatifs, mais il arrive un moment où nous nous effondrons »: la détresse des petits patrons face à la crise

« Le coup d’État du siècle du patron de Bayer, bien qu’ancien comptable, conduit à l’équation suivante: 1 1 = 05 « 

L’ex-femme de l’écrivain, Hélène Devynck, pense qu’il a rompu le contrat selon lequel elle ne devait pas figurer dans son roman

Par Raphaëlle Leyris Publié hier à 19h16, mis à jour hier à 20h12

Et l’expression « ellipse narrative » est entrée dans la rubrique « people » des sites d’actualités En cause: celle qui est au cœur du livre le plus remarqué de cette saison littéraire, Yoga, d’Emmanuel Carrère (POL, 400 p, 22 €, Le Monde des livres du 27 août), déjà vendu à 170000 exemplaires selon son éditeur Il déclenche une de ces polémiques auto-fictives entre un écrivain et son entourage Dans ce cas, son ex-femme, Hélène Devynck

Cette «ellipse» est évidente pour tout lecteur, car l’écrivain en dit peu sur la crise conjugale qu’il a traversée, probablement liée à une liaison adultère qu’il raconte, tout en s’engageant à «déformer un peu, transposer un peu, effacer un peu « les faits, pour se concentrer sur les conséquences psychiatriques de ces événements: à presque 60 ans, Emmanuel Carrère a été diagnostiqué avec » bipolaire de type II « , a passé des mois dans un hôpital psychiatrique et a subi des » ECT « (électroconvulsivothérapie). le lecteur et déstabilise en partie le livre, tout en renforçant le sentiment de solitude qui se dégage du texte, et rend le Yoga si bouleversant

Si de nombreux critiques ont souligné ce silence, c’est à ceux de l’émission de France Inter « Le Masque et la Plume » d’avoir voulu rendre publiques les raisons, avec lesquelles la communauté littéraire bruine depuis des mois «Un cas de menace de procès», assurait l’écrivain et chroniqueur Frédéric Beigbeder, le 13 septembre Dix jours plus tard, la publication numérique La Lettre A écrivait: «Le livre a été partiellement amendé avant parution, et sur intervention de l’ex-compagnon de Emmanuel Carrère, la journaliste Hélène Devynck « 

Un article récapitulant le cas sur le site du magazine Vanity Fair a incité ce dernier, divorcé de l’écrivain depuis mars, à publier un droit de réponse « Emmanuel et moi sommes liés par un contrat qui l’oblige à obtenir mon consentement pour m’utiliser dans son travail je n’ai pas consenti au texte tel qu’il apparaissait », écrit-elle, notant que leur fille mineure y est mentionnée, et qu’elle-même apparaît« de manière résiduelle »grâce à une« ruse grossière: une citation inhabituellement longue de un travail antérieur à notre contrat [Other lives than mine, POL, 2009)], accompagné d’un commentaire que j’ai refusé depuis mars « 

Parce que quelqu’un d’autre (ou vous) lisez Le Monde avec ce compte sur un autre appareil

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette)

En cliquant sur « Continuer la lecture ici » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte

Non Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents

Emmanuel Carrère, emmanuel carrère yoga

Actualités du monde – FR – Polémique autour du livre d’Emmanuel Carrère, « Yoga »



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-polmique-autour-du-livre-demmanuel-carrre-yoga/?remotepost=368455

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: