World news – FR – VIDEO – A part Olivier Marchal: « Mon film est violent parce que la société est violente »

0

C’est un réalisateur à part entière, engagé Alors que le sujet des violences policières est plus brûlant que jamais, Netflix diffuse ce vendredi Bronx, le nouveau thriller d’Olivier Marchal Ex-flic devenu réalisateur, il propose un film sombre et violent film qui suit un groupe de flics de la brigade antigang marseillaise pris dans une guerre sanglante entre deux clans rivaux « Mon film est violent parce que la société est violente Pourquoi les flics seraient-ils différents? », se demande le réalisateur, qui en a assez des fusions dont la police est victime

« Je déteste ce milieu de pseudo artistes qui se permettent de juger les gens qui partent au combat Dès qu’ils n’ont plus peur, ils recommencent à chier sur les flics », balance Olivier Marchal qui en a assez des attaques constantes contre la police « Ce n’est pas un film qui excuse, mais quand je fais un film sur les flics, j’essaye de les comprendre », poursuit le réalisateur ne cesse de lutter contre ses propres démons « Je ne suis pas un homme violent mais cette violence que j’ai en moi C’est pourquoi je suis si prudent, je suis toujours en contrôle Être un bon gars est très compliqué « 

C’est précisément cette violence qui l’a poussé à quitter la police en 1994, 14 ans après l’avoir rejoint « Quand à un moment de ta vie tu as des problèmes d’argent, ta femme te laisse pour ton meilleur ami, tu travailles 80 heures une semaine et tu es traité comme un chien, si un mec arrive et t’appelle un ‘fils de pute’, c’est normal de pouvoir glisser C’est ce qui m’est arrivé j’ai laissé les flics parce que je ne voulais pas être cette personne que d’autres, parfois pires que nous, rendent barbares », admet-il

Le problème, dit-il, c’est que la police aujourd’hui a perdu la fierté de faire son travail Et quand on lui parle de flics corrompus ou pourris, il ne rentre pas en contact « Il y a les flics qui entrent dans le Bataclan et ceux qui tuent George Floyd Entre les deux il n’y a que des bons « , estime Marchal pour qui les policiers américains responsables de cette bévue sont des » cracks «  » Les gars qui ont été témoins de l’étranglement sont aussi coupables que celui qui l’a fait je vous assure que si c’était arrivé dans notre groupe, nous aurions arnaqué le gars pour lui dire de se calmer et d’aller se faire soigner « 

Bien qu’il soit « un éternel désillusionné », comme il se décrit, Olivier Marchal semble avoir trouvé un équilibre relatif grâce au cinéma « Je fais le meilleur boulot du monde dans le pire environnement qui existe je suis toujours un personne très complexe j’en avais parlé avec Gérard Depardieu qui me disait: ‘La merde que tu t’es collée à tes chaussures, tu la porteras toute ta vie Ils te feront toujours sentir que tu ne fais pas partie de la cour’ « , continue Olivier Marchal qui préfère se concentrer sur la bonne relation qu’il entretient avec le public «Les gens savent que je leur ressemble malgré mes fautes je dis des conneries comme tout le monde, je crie au trou du cul, parfois je prends parti quand je ne devrais pas je devrais être plus discret, mais c’est comme ça, ça s’appelle vivre je ne fais jamais semblant « 

VIDEO – Kristin Scott Thomas dans « Rebecca »: le rôle qu’elle n’aurait pas laissé passer au monde

De Leonardo DiCaprio à Ariana Grande, Netflix propose le casting de l’année pour « Don’t look up »

Se moquant de «Emily in Paris», le célèbre pizzaiolo de Chicago vise Netflix

« Songbird »: le thriller pandémique que personne ne veut voir dévoile son premier trailer

ECOLOGY, LE LIVE – Qualité de l’air: la France renvoyée devant la cour de justice de l’UE

Votre adresse e-mail est uniquement utilisée pour vous envoyer nos newsletters personnalisées et autres messages de prospection pour des produits et services similaires du Groupe TF1 Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désinscription intégré à la newsletter En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Olivier Marchal, Netflix, Kaaris

Actualités du monde – FR – VIDEO – En aparté avec Olivier Marchal: « Mon film est violent parce que la société est violente »



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-video-a-part-olivier-marchal-mon-film-est-violent-parce-que-la-socit-est-violente/?remotepost=488192

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: