World News – France – Deepakene: L’Agence du médicament accusée de « blessures par négligence et meurtrières »

0

L’Agence nationale de sécurité des médicaments a annoncé lundi soir sa mise en examen pour « blessures et homicide involontaire coupable » dans l’affaire Depakin. Ce médicament antiépileptique est l’un des scandales de santé les plus épileptiques en France ces dernières années

<p Malformations congénitales du fœtus si prises par une femme enceinte, l'annonce de l'agence intervient après une convocation devant les juges d'instruction

Dans son communiqué de presse, l’ANSM a confirmé qu’elle prenait « la pleine mesure de la souffrance des victimes » tout en précisant qu’elle « travaille depuis plusieurs années pour réduire l’exposition au valproate chez les femmes en âge de procréer ». La protéine est la molécule dont est constituée la dépakine. Il explique également qu’il «répondra à toute demande de justice afin d’apporter sa contribution pleine et entière à la révélation de la vérité».

Une enquête a été ouverte en 2016 auprès du Tribunal Judiciaire de Paris, à l’issue d’une procédure initiée par une association d’aide aux parents d’enfants atteints du syndrome antispasmodique (Apesac), représentant 4 000 personnes.

Ces parents ont intenté une action en justice pour dénoncer les malformations de leurs enfants liées à la prise d’antiépileptiques pendant la grossesse Selon les études de l’ANSM et de l’Assurance maladie, entre 15 000 et 30 000 enfants naîtront handicapés par la molécule

Une mise en examen a également été déposée dans cette affaire contre le Groupe Sanofi, qui a été accusé par les familles des victimes d’avoir signalé en retard les risques de prise de ce médicament pendant une grossesse prolongée.

Covid-19: l’hôpital du Mans ferme 75% des salles d’opération pour augmenter la capacité de réanimation

Valproate de sodium, Agence nationale pour la sécurité des médicaments, des produits de santé et des anticonvulsivants

World News – France – Depakene: Agence des médicaments accusée de « blessures involontaires et meurtres dus à la négligence »


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: