World news – France: Marlène Schiappa signale la fin de l’observatoire de la laïcité

0

Le ministre français chargé de la citoyenneté a été invité à décider si l’Observatoire de la laïcité survivra ou non. Devant le Sénat, Marlène Schiappa a annoncé mercredi 31 mars la transformation de l’observatoire en un haut conseil de la laïcité.

Les réflexions s’appuient désormais sur le post-observatoire de la laïcité. A cet effet, le ministre français chargé de la citoyenneté a présenté au Sénat des «méthodes de travail» visant à «développer le rôle de la laïcité dans l’appareil d’État». L’intervention de la ministre Marlène Schiappa annonce clairement la fin de l’observatoire de la laïcité. Elle a ajouté que dans le projet de loi sur le « respect des principes de la République », l’Observatoire deviendra « un organe du type du Haut Conseil de la laïcité ».

Les travaux du projet de loi seront placés sous la autorité du Premier ministre, qui « annoncera immédiatement son arbitrage », a déclaré Marlène Schiappa. «Nous voulons développer le rôle de la laïcité dans l’appareil d’État […]. Cela ne signifie pas forcément maintenir l’observatoire de la laïcité», a-t-elle précisé.

Pour Marlène Schiappa, le Premier ministre Jean Castex est déjà loin d’être en réfléchissant à la manière dont cet organe consultatif, présidé par Jean-Louis Bianco, peut être « développé davantage ». Comme il ressort de l’un des discours du premier ministre en octobre. « Je pense que nous pouvons prendre acte de l’annonce formelle de la disparition de l’Observatoire de la laïcité », a convenu Marie-Pierre de La Gontrie du Parti socialiste. Schiappa réussit ainsi dans sa communication à convaincre le Sénat. Didier Marie du PS a cependant trouvé cela « très étonnant à l’occasion d’un texte sur la laïcité qui signifie la fin de l’outil principal qui lui permet de vivre ». Jacqueline Eustache-Brinio de la Droite (LR) a estimé que « on peut se poser la question du bilan » et de « l’efficacité » de cet observatoire. «La laïcité n’a jamais été aussi attaquée», note-t-elle.

Marlène Schiappa a dévoilé la structure de coordination, qui viserait à animer les intervenants de la laïcité pour relier l’administration et le territoire. « Nous envisageons, sous l’autorité du Premier ministre, la création d’un organe de type haut conseil sur la laïcité en plus de ce renforcement administratif […] que le gouvernement pourrait utilement éclairer. » dit-elle.

Les Lions d’Altas dans le Top 3 des équipes africaines les plus chères

Roi Mohammed VI Assure son soutien au roi Abdallah II de Jordanie

Mohammed Moussaoui: « Le slogan » tout pourri « a frappé l’organe représentatif du culte musulman »

Des problèmes d’identité religieuse obligent les jeunes Nord-Africains à quitter la France pour Dubaï

Ref: https://www.bladi.net

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: