World news – Gand-Wevelgem: le package Deceuninck Quick Step pour un groupe fort (direct)

0

La classique flamande longue de 254 km promet un grand combat entre la meute de loups et des pilotes comme Wout van Aert ou Greg Van Avermaet.

La 83e édition de Gand-Wevelgem (WorldTour) a lieu ce dimanche. Comme l’année dernière, l’événement ne traversera pas la France car le coronavirus oblige les organisateurs à changer de parcours. Cependant, l’épine dorsale n’a pas changé avec le double passage du Mont Kemmel, Plugstreets et Moëres. L’équipe Deceuninck-Quick Step vise une troisième victoire en une semaine, mais peut s’attendre à une opposition vengeresse bien qu’elle ait été coupée par Trek-Segafredo, l’équipe du champion en titre Mads Pedersen, qui s’est retiré samedi soir en raison de cas de coronavirus dans l’équipe. .

Le peloton démarre à 10h00 à la porte de Menin pour une course de 254 kilomètres. Le Passage des Moëres est après 100 km de course. La première ascension, le Scherpenberg, attend les coureurs au km 156. Le premier passage du Mont Kemmel suit au km 169, le second au km 220. Ensuite, 34 kilomètres doivent être parcourus avant que le successeur de Mads Pedersen ne soit connu. Le vainqueur 2017, le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), sera de la partie. Un autre ancien vainqueur, Greg Van Avermaet, a fait sa première apparition sur Vanackerestraat en 2017. Il sera à ses côtés dans l’AG2R-Citroën Oliver Naesen. Le duo est apparu à l’E3 Harelbeke vendredi, mais n’a pas pu terminer.

John Degenkolb (2014) dirigera Lotto Soudal, qui déploiera également Philippe Gilbert. Edvald Boasson Hagen (2009) reprendra Total Direct Energie avec Niki Terpstra. Wout van Aert (Jumbo-Visma) rejouera sa carte.

Et puis il y a l’Armada Deceuninck-Quick Step. Wolfpack a remporté Bruges-De Panne avec Sam Bennet mercredi et l’E3 Harelbeke avec Kasper Asgreen vendredi. Ce dernier succès a été remporté après une manifestation conjointe. Avec Bennett, mais aussi Davide Ballerini (vainqueur du circuit Het Nieuwsblad), Yves Lampaert et Zdenek Stybar, l’équipe belge a à nouveau plusieurs prétendants à la victoire.

Protection de la vie privée –
Annonceurs –
Contacter –
Politique relative aux cookies –
Conditions d’utilisation –
Conditions de vente –
Charte des médias

Ref: https://www.sudinfo.be

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: