World news – La justice russe maintient Navalny en garde à vue

0

La justice russe a décidé jeudi de mettre en détention l’opposant Alexeï Navalny, qui dénonçait «l’arbitraire» qui visait à «l’intimider» dans trois jours de nouvelles manifestations à travers la Russie.

Cette décision fait suite à l’arrestation de plusieurs alliés de M. Navalny et a lieu au lendemain d’une série de perquisitions visant les domiciles de ses proches et les locaux de son organisation.

Un tribunal de Krasnogorsk près de Moscou a décidé que la détention de l’ennemi devait être effectuée jusqu’au 15 février, qui a été jugée par un autre tribunal peu de temps après son retour en Russie le 17 janvier, selon un journaliste de l’AFP sur la place.

Alexeï Navalny, 44 ans, qui a été libéré du centre de détention par vidéoconférence. Une audience a dénoncé une « violation démonstrative de la loi », une « arbitraire » destinée à « intimider tout le monde » et « à intimider tout le monde ».

« Les juges ici sont d seulement les esclaves obéissants de ces gens qui ont volé notre terre, qui nous ont volé pendant 20 ans et qui veulent faire taire des gens comme moi », a-t-il dit.

Votre avocate Olga Mikhaïlova a déclaré aux journalistes qu’elle était contre fera appel de cette décision tout en elle a dit que c’était « sans espoir particulier ».

Elle pensait que ces procès visaient à « exclure son client de la vie politique du pays ».

L’équipe de M. Navalny a exhorté les Russes à manifester à travers le pays dimanche après les rassemblements qui ont eu lieu le week-end dernier au cours desquels plus de 4000 personnes ont été arrêtées par la police.

Le militant anti-corruption et ennemi juré du Kremlin, Alexeï Navalny, est responsable depuis son retour en Russie après des mois de rétablissement en Allemagne pour empoisonnement présumé, pour lequel il a accusé le président Vladimir Poutine Le frère de l’opposant, Oleg Navalny, et son proche allié Lioubov Sobol ont été détenus jeudi pendant 48 heures pour « violation des normes de santé » en raison de l’épidémie de coronavirus lors des manifestations de samedi.

Une militante du groupe de protestation Pussy Riot, Maria Alekhina , a été arrêté pour la même raison, tout comme Anastassia Vassilieva, chef d’un syndicat médical partiellement affilié à M. Navalny, et les employés d’autres opposants.

Une vidéo diffusée dans les médias et les médias sociaux a montré Mme Vassilieva jouer du piano chez elle pendant que les enquêteurs ont saccagé son appartement.

Mercredi soir, la police a également perquisitionné les maisons de l’épouse de Mme Navalny, Yulia, de son frère Oleg et de sa porte-parole Kira Iarmych, qui a été condamnée à neuf jours de prison pour la dernière fois Vendredi, et dans les locaux de son organisation, l’A. nti Corruption Fund.

Parallèlement, une vingtaine d’enquêtes ont été ouvertes, notamment pour incitation à l’agitation, au hooliganisme, à la violence contre la police et à l’incitation de mineurs à commettre des actes illégaux.

Le gendarme russe des télécommunications Roskomnadzor a annoncé dans tour à tour qu’il sanctionnerait les réseaux sociaux pour avoir laissé des messages sur Internet pour encourager les mineurs à manifester.

Pendant ce temps, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a défendu jeudi les forces de sécurité pour « faire leur travail ». « Il y a eu plusieurs violations de la loi » lors des manifestations de samedi, a-t-il déclaré.

Les rassemblements de dimanche se dérouleront dans le contexte de la comparution d’Alexey Navalny devant les juges prévue pour la semaine prochaine.

Selon à son avocat, il risque l’adversaire de passer «environ deux ans et demi» en prison pour avoir violé les termes d’une peine de trois ans et demi avec sursis imposée en 2014.

Consultez les articles dans la section Internationale,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: