World news – Laïcité: selon une étude, presque un enseignant sur deux censure

0
13

Quelle place pour la religion dans une classe? Près de trois mois après que le professeur Samuel Paty ait été assassiné par décapitation, c’est une question extrêmement sensible. Selon un sondage Ifop de la Fondation Jean Jaurès et Charlie Hebdo publié mercredi, 49% des enseignants disent s’être déjà censurés dans l’enseignement de matières religieuses afin d’éviter d’éventuels incidents en classe. Cela correspond à une augmentation de 13 points depuis 2018. Cette enquête porte sur «les défis de la laïcité et les revendications religieuses des enseignants en milieu scolaire», première partie d’une série de trois sur ce thème. Elle a été réalisée en ligne du 10 au 17 décembre 2020 auprès d’un échantillon de 801 enseignants de première et deuxième année en France métropolitaine.

Concernant les incidents liés à la contestation du principe de laïcité, 40% des enseignants ont déclaré des incidents en ce qui concerne la restauration scolaire qui, selon l’Ifop, correspond à une augmentation de 5 points depuis 2018. Près de la moitié (49%) des manifestations, ou le fait que certains élèves tentent d’échapper à des activités ou à des cours, ont lieu pendant les cours d’éducation physique et d’éducation physique. Cela correspond à une augmentation de 14 points par rapport à 2018. Ils augmentent également lors des cours de laïcité (12 points), lors des cours d’éducation morale et civique (10 points) ou dans les cours de sciences (6 points). D’un autre côté, ces défis diminuent dans d’autres leçons. Celles-ci incluent des cours d’art (-5 points par rapport à 2018), des cours de technologie ou des ateliers professionnels (-5 points).

Lisez également Un enseignant débarrassé de la justice après avoir conduit ses élèves à étudier la Bible

Interrogés sur la décision de Samuel Paty d’enseigner à un cours sur la liberté d’expression à partir de dessins de presse, les trois quarts des enseignants interrogés le soutiennent (75%), 9% pensent qu’il a eu tort et 16% la préfèrent proposer de ne pas commenter. Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé début décembre avoir détecté près de 800 incidents (17% pour excuses pour terrorisme) dans les écoles lors de l’hommage à Samuel Paty. Au total, 44 exclusions définitives ont été émises par les institutions et 286 rapports ont été envoyés aux services de police et de gendarmerie et 136 au parquet.

Auto-censure = soumission pour avoir la paix. La République française se retire, et depuis des décennies, brave face à la force de frappe!

L’éducation nationale par la lâcheté est l’alliée cible des islamistes

Les actions de soumission sont pratiquées par E. depuis des années. N., il ne faut pas s’étonner (ou faire semblant) que la situation actuelle ne « vient pas seule ».
Maintenant, il est trop tard pour venir se plaindre.

Lisez les articles de la section Education,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

Ces feuilletons qui ont marqué l’histoire de la télévision de demain en 2021: qu’est-ce que Covid va changer?

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de confidentialité personnelle Archive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]