World news – Liga: le Barça remporte la victoire grâce à Dembélé!

0
32

accueil
/.

ligue
/.

Liga: le Barça remporte la victoire grâce à Dembélé!

Le FC Barcelone, exempté de la Ligue des champions, se concentre désormais sur un seul but en plus de la finale de la Copa del Rey contre l’Athletic Bilbao: revenir à l’Atlético de Madrid et mener la Liga. Grâce aux mauvais résultats des Colchoneros, les Catalans ont eu l’occasion unique de se rapprocher des leaders ce lundi soir au Camp Nou contre Valladolid, 5 jours avant le Clasico de Madrid. Ronald Koeman a donc inscrit les mêmes onze buts pour la quatrième fois consécutive (après le PSG, Huesca et la Real Sociedad), avec Messi, Griezmann et Dembélé tous attaqués. Le Barça avait un gros coup à jouer et ils ont rapidement mis la pression sur la défense du Real Valladolid, qui ne semblait pas vouloir quitter le match.

Jordi Alba en a profité pour quitter son couloir et s’apprêtait à adresser un centre crucial pour Ousmane Dembélé, qui a contré extrêmement (6e). Valladolid a bravement joué sa chance de son côté et a retrouvé Ter Stegen Bar sur une tête de Kodro après avoir bien reçu le ballon sur la droite (9e). L’équipe, entraînée par Sergio Gonzalez, 16e au coup d’envoi, était tout sauf ridicule et a réussi à toujours retirer le ballon tout en maîtrisant les attaques timides de Barcelone (coup franc de Messi à côté, 16e). Roque Mesa n’a pas trouvé le décor après un beau match (24e), le Barça n’a pas trouvé le bon rythme pour créer le danger. Un peu de frisson, cependant, sur un joli geste, un talon bien masqué pour Messi par Dembélé, mais l’Argentin a été contré (40e) et une frappe de Pedri déviée du poteau par Masip (45e).

A son retour des vestiaires, le Barça est passé en 4-3-3 et Dembélé lâche son rôle de numéro 9 pour retrouver le bon côté. Il y a eu un peu plus d’élan, comme une grosse action avec une accélération et un coup de poing du Français repoussé par Masip que Griezmann n’a pas réussi à reprendre correctement de la tête (59e). Valladolid a continué à jouer chaque coup à fond, envisageant de recevoir un penalty pour une main de Jordi Alba qui n’a finalement pas été sanctionnée. Ronald Koeman a continué à imposer le destin en retirant Busquets pour faire venir Braithwaite.

Le Barça a augmenté la pression mais a trouvé peu de place. Les joueurs offensifs semblaient aimantés par l’axe, et la défense adverse parvenait toujours à dégager, mais jamais loin de la pause. Sans idée, avec un Messi disponible mais parfois brutal et un Griezmann fantomatique à nouveau, le club catalan pouvait compter sur les jambes de Dembélé. Lors d’une de ses attaques, il a été fauché par Oscar Plano, qui a été mal expulsé (79e). Un coup de pouce qui aiderait le Barça à enfin trouver l’ouverture? Tant pis ! Et c’est Dembélé qui a libéré son équipe à la 90e minute, utilisant son pied gauche pour retirer un centre de De Jong qui a été prolongé par Araujo. Bien mérité pour le Français, toujours dynamique, moins pour son équipe, décevant. Mais l’essentiel est pour les Blaugranas qui aborderont le Clasico avec 2 points d’avance sur le Real Madrid et seulement 1 derrière l’Atlético.

Ref: https://www.footmercato.net

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: