World news – Luxe: Richemont (Cartier) aurait été approché par Kering

0

Défis

Finance et marchés

Par

Reuters

22 mars 2021 à 12 h 29

2 min de lecture

Le groupe de luxe suisse Richemont, propriétaire de Cartier, a fortement progressé le lundi suivant. Selon un blog spécialisé, il a été approché par le français Kering en janvier au sujet d’une éventuelle fusion et aurait rejeté cette proposition.

La société de luxe suisse Richemont, propriétaire de Cartier, a fortement progressé lundi après qu’un blog spécialisé a rapporté que le français Kering l’a approché en janvier au sujet d’une éventuelle fusion, mais a rejeté la proposition. / File Photo / REUTERS / Denis Balibouse

Le groupe de luxe suisse Richemont, propriétaire de Cartier, a fortement progressé lundi après qu’un blog spécialisé a rapporté que le français Kering l’avait approché en janvier au sujet d’une éventuelle fusion, a rejeté la proposition.

Selon le blog Miss Tweed, François-Henri Pinault, PDG de Kering, a présenté l’offre en numéraire et en actions au président et actionnaire majoritaire de Richemont, Johann Rupert. Un scénario évoqué par Challenges en janvier.

Mme Tweed ajoute que ce dernier, mécontent des conditions proposées par le groupe français, n’a pas soumis l’offre au conseil d’administration de Richemont.

Des rumeurs possibles la fusion des deux groupes existe depuis plusieurs années, mais ils ont gagné en crédibilité depuis que LVMH a repris le joaillier américain Tiffany l’an dernier.

Lorsque François-Henri Pinault a été interviewé sur le sujet le mois dernier, il n’avait fait que des mentions  » contacts réguliers « en leur rappelant que Richemont était un groupe familial comme Kering.

Dans un avis publié lundi, UBS suppose qu’une fusion des deux groupes serait stratégiquement rationnelle et que le nouveau groupe serait si grand qu’il pourrait concurrencer LVMH pour la première place sur le marché mondial du luxe.

Votre adresse sera utilisée pour la newsletter pour lui envoyer qui vous intéresse. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges .fr écrire

Votre adresse sera utilisé pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges écrire .fr

Ref: https://www.challenges.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: