Home Actualité internationale World news – Malgré le caractère et un buteur de Milik, Marseille reste fragile – débriefing et NOTES des joueurs (Lens 2-2 OM)
Actualité internationale

World news – Malgré le caractère et un buteur de Milik, Marseille reste fragile – débriefing et NOTES des joueurs (Lens 2-2 OM)

En seconde période de ce mercredi, l'Olympique de Marseille est revenu sur un match nul sur Lens (2-2) lors de la 23e journée ...

En seconde période de ce mercredi, l’Olympique de Marseille a égalé la 23e journée de Ligue 1 à un match nul sur Lens (2-2). Pendant la crise, le club marseillais a fait preuve de caractère avant de craquer.

L’Olympique de Marseille a réagi mais reste dans la crise. Malgré une avance de deux buts à la pause, le club marseillais s’est réjoui mercredi au nom de la 23e journée de Ligue 1 de Lens (2-2).

L’OM a fait preuve de caractère pour le premier match sans André Villas- Boas d’envie, mais trop fiévreux sur la défensive contre le réveil de RCL à l’acte II. Au général, Marseille est actuellement 9ème.

En début de match, les Marseillais ont pris un bon départ avec une réelle agressivité. Peu à peu les Lensois sont également entrés dans cette partie avec des duels musclés. Après un but qui a logiquement été refusé à Banza pour une position de hors-jeu, RCL a repris confiance et Mandanda était préoccupé par le tir non cadré de Sotoca. L’OM a fait de plus en plus peur avec une tête de Gonzalez qui a frappé la barre de Mandanda.

Marseille a souffert de Mandanda, l’auteur d’une belle parade sur une volée de Clauss. Et pourtant, après une reprise élevée et plutôt chanceuse de Gonzalez (0: 1, 37e), Thauvin a inscrit son propre but après un coup croisé. Excellente séquence des Marseillais! Peu avant la pause, les Phocéens ont même doublé leur mise avec une distraction directe de Milik après une volée de Gonzalez (0: 2, 45: 3). Premier but du Polonais à l’OM!

Dès son retour des vestiaires, Lens a commencé le match de zéro. Un centre de Kalimuendo a été repris par Sotoca après un paragraphe de Banza (1-2, 46e)! Thauvin et Milik ont ​​fait une bonne combinaison, mais les Français ont gâché une vraie offre pour le Polonais … Avec de meilleures intentions, les Lensois ont poussé et Medina a utilisé un excellent centre de Clauss pour compenser une déviation de frappe confortable (2-2, 61 .). Quel retour!

Après un moment d’hésitation, le North Club a poursuivi sa progression et l’OM a été sauvé de la cage de Mandanda par les erreurs de Fofana puis de Sotoca. Lens a été projeté offensivement jusqu’au bout, mais manquait de jus pour être décisif dans la zone de vérité. Et enfin, à l’issue d’un match fou, les deux équipes se sont séparées avec ce match nul.

Un match avec un excellent rythme! Les deux équipes ont eu une vraie bataille avec une rencontre animée et agréable. Alors que les Marseillais avaient réussi à décoller efficacement, les Lensois ont mis le feu à la deuxième période pour un retour tonitruant. Le match est resté indécis jusqu’à la fin avec des duels musclés.

– Après une balle perdue par Payet, Banza a raté sa relance et Gonzalez a réussi à bloquer la passe. Avec de la chance, le cuir remontera à la surface sur Thauvin, qui exécute une séquence de haute qualité pour trouver le filet d’un coup croisé (0-1, 37e).

– Après un coup franc de Kamara, Payet centre sur le long Post. Inspiré, Germain livre un en-tête pour Gonzalez. Dans une bonne volée, l’Espagnol retrouve Milik, qui dévie le ballon à bout portant pour marquer un but (0-2, 45-3).

– Mis de côté, Kalimuendo fait la différence face à Lirola et centre au penalty région. En raison d’un écart au talon, Banza retrouve Sotoca, qui soulève Mandanda de la récupération (1-2, 46 ‘).

– Clauss est servi dans le couloir de droite et prend son temps avant de corriger un joli centre au penalty zone. Trop court, Gonzalez ne peut pas intervenir et Médine en profite pour compenser une déviation notable (2-2, 61e).

Quel personnage! En cette période de crise, l’Olympique de Marseille a besoin de guerriers et l’Espagnol est prêt pour la guerre. En raison des nombreuses absences au milieu de terrain, l’Espagnol s’est bien développé en tant que milieu de terrain mercredi. Et il était bon! Evidemment, l’ancien joueur de Villarreal n’était pas un modèle de technologie en milieu de terrain … mais quel souhait! Omniprésent en reprise, il était heureux de recevoir le soutien de Thauvin pour le départ. Et il était à nouveau un passant décisif, toujours avec un peu de chance, avec un tir de volée que Milik distrayait à bout portant. L’Ibérien a été touché par un projectile lors des incidents de la Commanderie samedi et a un tempérament très fort.

Jean-Louis Leca (5): Le gardien objectif a bien débuté son match avec plusieurs interventions contre Milik. Le gardien n’a cependant pas été décisif pour les buts de l’Olympique de Marseille puisqu’il a été rattrapé par les tentatives de Thauvin et Milik.

Jonathan Clauss (7): Le piston droit du RC Lens a fait une bonne copie. Comme toujours, il avait une très grande activité avec des montées brusques. Avec ses projections, il inquiétait Sakai et posait un réel danger: à une extrémité, le nordiste faillit frapper, mais Mandanda y prêtait attention. Après tout, il a été décisif avec cette passe décisive pour égaliser Médine.

Clément Michelin (5,5): Il n’était pas indigne de la défense de Lens. Cependant, dans les duels, le Lensois était parfois dominé par la force physique de Milik. Il n’a pas à avoir honte des buts encaissés. Remplacé à la 45e minute par Arnaud Kalimuendo (6e), qui a ramené immédiatement. Il a activement fait la différence contre Lirola au but de Sotoca. Même après ça, le Parisien a été intéressant.

Steven Fortès (5,5): une performance mitigée pour le défenseur central de Lens. Le Lensois était parfois un peu trop lâche dans son marquage et les attaquants marseillais en ont profité pour faire la différence. Notez qu’il était également en difficulté sur plusieurs de ses relances. Remplacé à la 81e minute par Loïc Badé (non noté).

Facundo Medina (6,5): Dans son agressivité, l’Argentin a été l’un des rares à avoir réagi au défi physique imposé par Milik. Cependant, il était parfois sur la touche et a été pris dans le dos en quelques séquences. En seconde période, le défenseur central a participé à l’envie de sa famille dans ce but notamment de compenser.

Massadio Haïdara (4,5): Une rencontre moyenne pour le latéral droit du RC Lens. Face à Thauvin, les Scandinaves ont eu de réels problèmes et ont été submergés par plusieurs actions. De plus, à l’ouverture du score marseillais, il manquait cruellement d’agressivité dans son duel. A plusieurs reprises, il a été éliminé trop facilement, notamment celui que Thauvin a gaspillé après la pause.

Cheick Oumar Doucoure (5,5): Le milieu de terrain objectif a eu de gros duels contre les milieux marseillais. Dans l’ensemble, c’était intéressant avec un volume de jeu intéressant malgré un combat remporté par l’OM. Attention cependant à certains ballons perdus dangereux.

Seko Fofana (6,5): Le milieu de terrain de Lens a réalisé un excellent début de match. Il était présent au milieu de terrain, efficace et capable d’obtenir de bonnes projections, comme un ballon de but donné à Sotoca. Cependant, suite à son avertissement, il a baissé le ton et s’est rendu coupable d’avoir donné un coup franc à Milik. En seconde période, il a poursuivi son avance avec d’excellentes projections, même s’il a eu du mal à cadrer ses tirs.

Gaël Kakuta (5,5): Le milieu offensif de Lens a fait un début de match intéressant et a eu un réel impact sur le jeu de son équipe. Mais peu à peu il fut bien accueilli par les Marseillais et perdit son influence. Même lorsque sa famille s’est réveillée, le nordiste n’avait pas sa contribution habituelle. Remplacé à la 81e minute par Tony Mauricio (non noté).

Florian Sotoca (7): L’attaquant de Lens a fait une bonne copie. Malgré une grosse chance manquée en première mi-temps, il a offert beaucoup et s’est montré intéressant dans ses combinaisons. Dès son retour des vestiaires, il a été récompensé de ses efforts avec cet objectif d’une bonne reprise.

Simon Bokote Banza (5): Buteur au match aller, l’attaquant de Lens n’était pas particulièrement enthousiaste sur Mercredi. Si un but a été logiquement rejeté pour une position de hors-jeu, il n’était pas très dangereux et était particulièrement bien contrôlé par les Marseillais. Il faisait toujours un joli geste avec une distraction dans le talon sur le but de Sotoca. Remplacé (non noté) par Corentin Jean à la 81e minute.

Steve Mandanda (5): un exemplaire moyen. En première période, cependant, le gardien de l’Olympique de Marseille a été solide. L’international français, bien soutenu par la maladresse de Sotoca, a bien répondu à deux tentatives de Clauss, dont une reprise dangereuse et bien bloquée. Cependant, après la pause, il n’a pas été décisif pour les deux buts de Lensois.

Pol Lirola (4): Du côté droit, l’équipe a fait un match décevant. Néanmoins, l’Espagnol montre un visage intéressant sur ses montées et nous pensons qu’il est capable d’apporter une contribution, notamment à travers ses centres. Sur la défensive, cependant, le joueur prêté par la Fiorentina avait quelques défauts et a besoin d’être plus solide derrière son dos … comme son erreur sur le but de Sotoca avant Kalimuendo. Remplacé à la 80e minute par Yuto Nagatomo (non noté).

Lucas Perrin (5,5): Le jeune joueur de l’Olympique de Marseille n’était pas indigne de la défense centrale en raison du passage de Gonzalez au milieu de terrain. Physiquement affaibli dans la première phase, il n’a jamais abandonné et remporté plusieurs duels décisifs sur son propre territoire. Il a bien aidé.

Duje Caleta-Car (6): Le Croate était très présent après son départ anticipé à Liverpool et a été dépeint par les médias comme « dévasté » par cet épisode. Dans la première phase, on ne l’a pas vraiment ressenti avec un rôle de patron en l’absence de Gonzalez qui est présent au milieu de terrain. Après la pause, cependant, le défenseur central a rencontré l’égalisation de Medina.

Hiroki Sakai (4,5): A gauche, les Japonais donnent le meilleur d’eux-mêmes en l’absence d’Amavi, blessé. Dans l’ensemble, l’équipe n’est pas toujours indigne de combativité. Défensivement, cependant, il avait encore du mal à plafonner la contribution de Clauss et les meilleures offensives du Lensois venaient de son côté. Il a été un peu trop bâclé sur le but de Sotoca.

Florian Thauvin (6,5): un bon match pour l’ailier de l’Olympique de Marseille! Même ainsi, il a été régulièrement ciblé par les fans et a toujours montré du caractère dans ce match. Souvent disponible, il a beaucoup essayé sans toujours réussir. Après une heureuse reprise de Gonzalez, l’ancien Bastiais a réalisé une séquence de grande qualité pour ouvrir le score d’un coup croisé. Petit appartement avec sa grosse chance gâchée sur une offre de Milik … Remplacé à la 88e minute par Luis Henrique (non noté).

Boubacar Kamara (6,5): Le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille s’est également blessé excellent à la première moitié. Comme Gonzalez, le Français a été exemplaire au milieu de terrain avec une agressivité positive. Avec un volume de jeu important, il a eu un grand impact sur la récupération et était capable de bons lancers. En particulier, il a reçu le coup franc sur le but de Milik. Dans les durs après la pause il a été remplacé à la 80e minute par Cheick Souaré (non noté), qui a fait ses débuts en L1 avec l’OM.

Dimitri Payet (5,5): Le milieu offensif de l’Olympique de Marseille était dans le bonne humeur à gauche. Sa performance n’était pas parfaite, avec beaucoup de gaspillage technique, mais au moins il était à la hauteur de la tâche. Tout comme ses mouvements de soutien à Thauvin sur la droite, les Réunionnais se sont activés pour participer à la construction du jeu. Il s’est impliqué dans le but de Milik sur un coup franc bien tiré.

Arkadiusz Milik (6,5): L’international polonais a trouvé le filet pour son premier mandat sous les couleurs de l’Olympique de Marseille! L’avant-centre, prêté par Naples, s’intéresse à ses mouvements et déviations, accablant la défense de sa présence physique. Et juste avant la pause, l’attaquant de l’OM a frappé avec une distraction directe après une volée de Gonzalez. Une véritable cible de renard pour les surfaces. A noter qu’il a également donné à Thauvin, qui a raté sa frappe, un vrai ballon de but. Il était encore un peu court physiquement et a été remplacé à la 60e minute par Dario Benedetto (non noté).

Valère Germain (5): Comme toujours, l’attaquant de l’Olympique de Marseille a été généreux dans son soutien à Milik Efforts. L’ancien Monégasque était très actif dans sa presse mais avait encore du mal à être dangereux dans la zone de vérité. Nous avons toujours aimé sa capacité à créer des liens avec ses partenaires et sa tête en arrière sur le but de Milik.

Quant à vous, qui étaient les meilleurs et les pires joueurs du match? Commentez dans la section « Commentaires » ci-dessous!

LENS 2-2 MARSEILLE (Mi-temps: 0-2) – FRANCE – Ligue 1/23. Journée Stade: Stade Bollaert-Delelis, Lens – Arbitre: Willy Delajod, France Buts: F. Sotoca (46.) F. Medina (61.)) pour LENS – F. Thauvin (37.) A. Milik (45. 2) .) pour les avertissements MARSEILLE: S. Fofana (43.), C. Doucouré (48.), F. Medina (63.), C. Jean (90. 3.), pour LENS – Pol Lirola (60.), Álvaro González (90 1.), pour MARSEILLELENS: J. Leca – C. Michelin (A. Muinga, 46.), Steven Fortès (L. Badé, 82.), F. Medina – C. Doucouré, S. Fofana – J. Clauss, M. Haïdara – G. Kakuta (T. Mauricio, 82.) – S. Banza (C. Jean, 82.), F. Sotoca MARSEILLE: S. Mandanda – L. Perrin, D. Caleta-Car – Pol Lirola (Luis Henrique, 81.), H. Sakai – F. Thauvin, B. Kamara (Y. Nagatomo, 81.), Álvaro González, D. Payet – A. Milik (D. Benedetto, 60 ..), V. Germain

# ps1 a {marge: 2px; Rayon du bord: 2px; Largeur: 170px; Hauteur: 32px; Affichage: bloc en ligne; Couleur: #fff; Police: bold 12px / 34px arial; Décoration de texte: aucune; Couleur: #fff; Alignement du texte: à droite; Rembourrage: 0 20px 0 0; Largeur: 180px; }}
# ps1 a: hover {opacité: 0.7; Transition: opacité 0,5 s légèreté; }}
# ps1 a i {affichage: bloc en ligne; Contexte: URL (https://www.maxifoot.fr/0_images/sprite_partage.gif) no-repeat; float: gauche; }}
# ps1 a.fb1 {couleur d’arrière-plan: # 2D609B; transformer: translateZ (0px); }}
# ps1 a.tw1 {couleur d’arrière-plan: # 00C3F3; }}
# ps1 a.gp1 {couleur d’arrière-plan: # D53326; }}
# ps1 a.fb1 i {largeur: 24px; Hauteur: 24px; Position d’arrière-plan: -39px 0; Bordure: 4px 6px 0 4px; }}
# ps1 a.tw1 i {largeur: 23px; Hauteur: 20px; Position d’arrière-plan: 0 0; Bordure: 7px 10px 0 6px; }}
# ps1 a.gp1 i {largeur: 15px; Hauteur: 15px; Position d’arrière-plan: -24px 0; Bordure: 10px 8px 0 10px; }}
# ps1 a.fb1: hover, # ps1 a.fb1: active, # ps1 a.fb1: focus {direction de l’animation: alternative; Durée de l’animation: 0,3 s; Nombre d’itérations d’animation: infini; Nom de l’animation: rétrécissement d’impulsion; Fonction de synchronisation d’animation: linéaire; }}
@ -webkit-keyframes pulse-shrink {en {-webkit-transform (0,95); Transformation: échelle (0,95); }}
@keyframes puls-shrink {to {-webkit-transform: scale (0,95); Transformation: échelle (0,95); }}
.pulse-shrink {affichage: bloc en ligne; -webkit-transform: translateZ (0); transform: translateZ (0); Ombre de la boîte: 0 0 1px rgba (0, 0, 0, 0); }}
.pulse-shrink: hover, .pulse-shrink: focus, .pulse-shrink: active {
-webkit-animation-name: Pulse-shrink; Nom de l’animation: rétrécissement d’impulsion; -Temps d’animation du Webkit: 0,3 s; Durée de l’animation: 0,3 s; -Fonction de synchronisation d’animation de Webkit: linéaire;
Fonction de synchronisation d’animation: linéaire; -webkit-animation-iteration-count: infini; Nombre d’itérations d’animation: infini; -webkit-animation-direction: alternative; Direction de l’animation: alternative; }}

Fonction fb1 (s1, w1, h1) {
var u1 = ‘http: //www.maxifoot.fr/football/article-46267.htm’;
var t1 = (hauteur de l’écran / 2) – (h1 / 2);
var l1 = (screen.width / 2) – (w1 / 2);
si (s1 == ‘fb’) {
u2 = ‘http: //www.facebook.com/sharer.php? s = 100&u = ‘u1;
} sinon si (s1 == ‘gp’) {
u2 = ‘https: //plus.google.com/share? url = ‘u1;
} else if (s1 == ‘tw’) {
u2 = ‘https: //twitter.com/intent/tweet? text = ‘encodeURIComponent (« Malgré le caractère et le buteur de Milik, Marseille reste fragile – débriefing et REMARQUES des joueurs (Lens 2-2 OM) »)’ &url = ‘u1’ &via = maxifoot_fr ‘;
}}
window.open (u2, ‘pshare’, ‘top =’ t1 ‘, left =’ l1 ‘, toolbar = no, status = no, menubar = no, location = no, directory = no, width =’ w1 ‘, height = ‘h1);
}}

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Un problème avec cet article? Prévenez-nous en cliquant sur ce lien

var ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 =  »;
ctx1 = ‘

‘;
ctx1 = ‘

Votre adresse e-mail:

Ref: https://www.maxifoot.fr

A LIRE AUSSI ...

Relaxe totale pour Pascaline Bongo : le procès pour corruption présumée se conclut sans condamnation

Pascaline Bongo relaxée dans un procès pour corruption présumée à Paris. Accusée...

Le Clasico revisité : l’annonce surprenante de Joan Laporta (Barça) 17 heures après la défaite

Joan Laporta, président du Barça, annonce le Clasico se rejoue 17h après...

Cameroun : arrestations des gendarmes et militaires corrompus .

Depuis quelques jours, le lanceur d’alerte N’zui Manto met en lumière une...

Le système contre Samuel Eto’o Fils : une lutte sans merci

Le politologue Aristide Mono dénonce un système qui s'attaque à Samuel Eto'o...

[quads id=1]