World news – Michèle Bernier: « Dans les moments difficiles, le nid est important »

0

Cette sixième saison de La Stagiaire, diffusée le mardi 23 mars à 21h05, est l’occasion d’évoquer la violence domestique, la réinsertion des jeunes en difficulté, le salut … Avant que l’actrice ne s’attaque au tournage de la saison 7 en juillet, la série raconte de l’intérieur.

MICHÈLE BERNIER: Nous approchons de nouveaux horizons. Nous avons même un épisode devant le palais de justice sur une île près de Bandol. Cela vous permet de reprendre votre souffle. D’un point de vue personnel, Constance voit sa vie de famille secouée par un déménagement, sa fille revient. Et un nouveau voisin ajoutera encore plus de saveur à l’ensemble. Le juge Delcourt (Antoine Hamel) est également bousculé dans sa vie privée.

Oh non, surtout pas! Nous nous soucions des Meyers, ils s’aiment tellement. Ils donnent de l’espoir et éclairent davantage le couple. J’aime l’idée que malgré les tensions inévitables qui finissent par créer le ciment, on peut aller de pair, vivre une vie ensemble. Le nid est important dans les moments difficiles. Chacun est un pilier solide pour l’autre. Je trouve que c’est joli.

Quelles sont les sources de l’autre duo de la série formé par le juge Delcourt et votre personnage?

Delcourt est le garant de l’autorité judiciaire, alors que Constance peut parfois s’aventurer en dehors de cela. être dans le cadre parce qu’elle est toujours à la recherche d’humanité. La série parvient à atteindre le public car quelque chose est arrivé à l’équipe. Nous sommes tous devenus indispensables les uns aux autres. Et nous avons une amitié sincère et profonde avec Antoine Hamel. Cela doit être ressenti à l’écran.

J’ai essayé. Celle qui m’a fait étudier le droit aux côtés de mon père (professeur Choron, ndlr) est Gisèle Halimi. Elle a fait bouger les choses. Cela donne un sens à l’appel. En fin de compte, je n’ai pas continué. La justice a gagné.

De nombreuses personnalités (Richard Berry, PPDA, Gérard Depardieu …) sont impliquées dans des affaires d’abus sexuels. Que pensez-vous de cette mise en avant?

Rien de plus discret avec les réseaux sociaux. C’est bien que nous ayons pu briser le silence pour que les victimes puissent s’exprimer et que les auteurs puissent être jugés. Ce qui me dérange, c’est que nous devenons tous des gardiens derrière nos écrans. La présomption d’innocence est sapée. Nous devons laisser la justice et la police faire leur travail dans l’espoir que la vérité soit faite.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont traitées par ordinateur pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires de services afin de fournir des conseils et conseils Pour pouvoir envoyer des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: