World news – Patrons de PME: quel type de manager êtes-vous?

0

En tant que jeune quadruple, confronté à ses équipes, problématiques écologiques et croissance justifiée, c’est le profil type qui se fait progressivement remarquer dans le paysage patronal français.

Selon la première enquête de profilage réalisée par Bpifrance Le Lab, qui sera dévoilée mardi 16 mars, un quart des dirigeants de PME appartiennent aujourd’hui à cette catégorie de «capitaine humaniste». « On ne l’aurait pas vu ici il y a cinq ou dix ans. C’est vraiment le profil qui crée la surprise et crée une rupture », souligne Philippe Mutricy, responsable des études chez Bpifrance.

La banque publique d’investissement a tenté de classer les patrons en fonction de leurs motivations profondes. Qui sont ces entrepreneurs à la tête des PME au cœur de la pandémie? Quelles sont leurs valeurs pour stimuler leur activité?

Sondage en ligne de 61 000 entrepreneurs par bpifrance Le Lab pour identifier le profilage des cadres en fonction de leurs priorités.

Pour prendre cette photo, 61 000 dirigeants de PME (1 335 répondants) ont été invités en novembre 2020 à déterminer leurs priorités en termes de performance économique (innovation et digitalisation internationale), de management, d’environnement et d’engagement social.

Au final, quatre groupes se détachent, trois sont au coude à coude: «gestionnaire prudent» (28%), «conquérant aventureux» (28%), juste devant le «capitaine humaniste» (26%). Un quatrième groupe est un peu en retard, celui du «stratège engagé» (18%). «C’est un peu le parfait leader qui accorde de l’importance à toutes les composantes de l’entreprise, il est plus rare et surtout trouvé dans l’industrie», explique Elise Tissier, directrice de Bpifrance Le Lab. Le « conquérant aventureux » correspond au patron « à l’ancienne », il a presque soixante ans et officie dans les services ou dans le commerce.

Afin d’accélérer sa croissance, il s’agit principalement d’une introduction en bourse ou d’une ouverture à un fonds. Il garde un œil sur la scène internationale et met les questions de RSE en arrière-plan. «Ce discours sur l’hyper croissance pourrait moins s’imprimer à l’avenir», déclare Elise Tissier. Contrairement à ce modèle, le «gestionnaire prudent» surveille avant tout la rentabilité sans vouloir croître trop vite et minimise le risque d’assumer tous les domaines. On le trouve principalement dans les entreprises familiales.

Mais c’est sans aucun doute le « capitaine humaniste » qui, selon Elise Tissier, sera « le profil montant des années à venir ». La croissance n’est pas un cheval de bataille, l’innovation suit, mais sans obsession, principalement pour s’assurer que les salariés ont de bonnes conditions de travail et prennent des mesures environnementales (tri des déchets, réduction de la consommation d’énergie) ou sur site. «Le bien-être des employés est une tendance croissante qu’il convient de comparer aux difficultés de recrutement des PME», précise Philippe Mutricy.

Le portrait de ce guide: une femme assez jeune, de moins de 44 ans. «Plus de la moitié des 100 demandes de labellisation proviennent de femmes managers», confirme Charles-Henri Margnat, qui a lancé le label Positive Workplace il y a deux ans pour distinguer les PME des TPE qui participent à des initiatives sociales et écologiques. (50 marqués). La recherche des problèmes environnementaux est également plus répandue dans les services, car les mesures sont plus faciles à mettre en œuvre. « Mais soyons honnêtes, pour les trois quarts des patrons ce n’est pas une priorité », glisse-t-il.

Dans l’enquête Bpifrance, tous les cadres sont solidaires pour réduire l’impact sur le climat, tout au fond des aspirations profondes des patrons (à l’exception des 30 à 44 ans). Cependant, la crise pourrait jouer le rôle d’un accélérateur, comme avec Time to Fly, un cabinet de conseil aéronautique qui a fait du développement durable un axe de développement pour se redresser dans un secteur sinistré.

Ref: https://business.lesechos.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: