World news – Photos de Daech sur Twitter: Marine Le Pen cite sa « liberté d’expression »

0

Les procureurs de Nanterre ont demandé mercredi une amende de 5.000 euros à Marine Le Pen et Gilbert Collard, qui ont tous deux tenté de publier des photos des exactions commises par l’État islamique (EI) sur les réseaux sociaux en 2015. En tête, la présidente du Rassemblement national a agité sa « liberté d’expression et d’information » tandis que l’eurodéputée RN se disait spécifiquement « un ennemi de Daech ».

Ces politiciens sont accusés de diffuser des messages violents ou compromettant gravement la dignité humaine susceptible d’être vue par des mineurs, un délit passible de trois ans de prison et d’une amende de 75 000 euros. « Vous aviez le droit d’envoyer ces images. Le problème est de faire en sorte qu’aucun mineur ne puisse voir ou percevoir ces images avant qu’elles ne soient diffusées », a déclaré le parquet Jean-Pascal Oualid dans ses exigences.

« Il y a un bouton rouge pour les mineurs spéciaux à appuyer? « A plaisanté Rodolphe Bosselut, avocat de Marine Le Pen. Ce sont » des photos de profil public accessibles à tous et sans doute mineurs sans que Marine Le Pen ait à les tweeter à nouveau « , a-t-il déclaré, demandant la libération de son client. Polémique: Tweets postés en décembre 2015, quelques semaines à peine après les attentats allégués par l’Etat islamique à Paris et en Seine-Saint-Denis.

En France, traumatisée par les attentats, Marine Le Pen avait trois photos d’abus signalés par le groupe djihadiste et a ajouté les mots: «Daech, c’est tout! «En réponse au journaliste Jean-Jacques Bourdin, qu’elle a accusé d’avoir comparé Daech et le Front national lors d’une émission. Jean-Jacques Bourdin « a fait une comparaison entre le RN [ex-Front National] et Daech en disant qu’il y a une » communauté spirituelle « entre le RN et Daech », a déclaré Marine Le Pen du barreau, dénonçant « une banalisation indue et « la minorité des crimes contre l’humanité […] qui sont l’œuvre de ce gang d’assassins appelé Daech ».

« J’ai appelé Jean-Jacques Bourdin directement sur Twitter pour argumenter avec deux tweets », a-t-elle déclaré. montrait un soldat syrien écrasé vivant sous les traces d’un char, un pilote jordanien brûlé vif dans une cage et le corps décapité du journaliste américain James Foley, la tête posée sur le dos.

Gilbert Collard, alors de Gard député, a partagé le même jour sur ses comptes Facebook et Twitter la photo d’un homme allongé au sol avec un crâne battu avec le commentaire suivant: «Bou rdin compare le FN à Daech: le poids des mots et le choc des blessures! « Des photos » floues et tout de la propagande de l’Etat islamique « , a déclaré le président de la Chambre. » C’est la réalité de la barbarie, nous pouvons poursuivre une politique d’autruche, mais ces images avec leur violence nous ont confrontés à la la réalité du crime et sur la bêtise de la comparaison », a plaidé Jean-Jacques Bourdin, a plaidé Me Dassa, un autre avocat de Marine Le Pen.

« Pensez-vous que ces photos violent la dignité humaine? »Le président a également demandé au « Non » répondit Gilbert Collard. « Si un connard nie la Shoah, je peux lui montrer des photos de camps de concentration. » C’est le crime qui porte atteinte à la dignité humaine, ce n’est pas sa reproduction photographique « , a déclaré Marine Le Pen, qui a assisté au barreau défendu comme dans une arène politique et s’est adressé au président, mais aussi aux journalistes.

« Saviez-vous qu’un petit public le verrait probablement? Les tweets ont pris alors n le président de retour. «Je n’y ai vraiment pas pensé. Je pensais à ma liberté d’expression et d’information », a répondu Marine Le Pen.« Et vous n’aviez pas peur que ces photos fussent prosélytantes, stimulantes? »A ajouté le président.« Pour moi ces photos sont terriblement choquantes et provoquent donc du dégoût. , rejet et pas d’adhésion « , se défend-elle à nouveau.

Avant que Marine Le Pen n’entre dans la salle d’audience, elle a condamné un » procès politique « contre son mouvement dans la presse. Elle lui a également assuré qu’elle » re créer ces images publieraient « si elles devaient être renouvelées.

Mille fois juste. Nous menons la guerre contre ces gens, ces extrémistes de Daech. Vous devez les peindre en bleu pour le rendre beau? Nous ne pouvons pas blâmer le MLP d’avoir diffusé la propagande de Daech en répandant ces atrocités. Donc, dès que ce n’est pas habituel, je suis d’accord avec MLP.

Le nouveau national-socialisme ne peut pas être diffusé, donc Nuits et Brouillard d’Alain Resnais doivent être censurés.
Nous touchons au harcèlement absurde et politique. Qui est le suivant?

Ce procès est une honte, on fait semblant de ne pas le comprendre, il est kafkaïen, il mérite les procès de 1793 ou les moqueries de Moscou. Et je ne vote pas pour Marg, mais quand même … tu veux qu’elle soit élue?

Consultez les articles de la section Justice,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: