World news – Pierre Ménès: Alice Belaïdi affirme avoir été agressée verbalement par le journaliste

0

Nouvelles charges contre Pierre Ménès. L’actrice Alice Belaïdi accuse la conseillère sportive de Canals d’insultes racistes et sexistes.

Nouveau scandale pour Pierre Ménès. Déjà miné par le documentaire de Marie Portolano Je ne suis pas une salope, je suis journaliste, le conseiller sportif de Canal doit faire face à de nouvelles allégations. Alice Belaïdi, invitée à Europe 1 le lundi 5 avril, a déclaré avoir été victime d’insultes racistes et sexistes à l’encontre de la journaliste de 57 ans. Alors que Philippe Vandel lui demandait si elle avait déjà été exposée à des agressions dans son travail, l’actrice, qui a joué dans plusieurs productions de chaînes comme Working Girls ou Hippocrate, a évoqué une de ses expériences avec Pierre Ménès, qui selon lui ont offensé: « On a parlé de ce qui est sorti de Pierre Ménès. Moi aussi, j’ai été victime de » Sale Bougnoule « , » salope « de ce type. » Elle a commencé avant d’accueillir le mouvement pour la libération du langage: «Je me dis, heureusement le discours est enfin sorti pour nous femmes et ces hommes tombent. Cela suffit. #MeToo, ça ne peut pas nous toucher, hommes et femmes. Beaucoup de mes amis masculins sont heureux que cela sorte aussi parce qu’ils sont fatigués d’être associés à ces gars-là. Elle a indiqué.

Des déclarations qui ne sont probablement pas en faveur de Pierre Ménès sont déjà dues Accusation d’agression sexuelle pour le passé des actes inappropriés. De quoi le forcer à se retirer du programme du Canal Football Club jusqu’à nouvel ordre.

Alice Belaïdi sur l’affaire Pierre Ménès: « J’ai moi aussi été victime de ‘Dirty Bougnoule’, ‘Slut’ de ce type » # Europe1pic.twitter.com / U78IGzbpeP

Après Pierre Ménès pour son slip à Marie Portolano, à qui il avait relevé la jupe, mais aussi à Francesca Antoniotti ou même moi. Sabelle Moreau, qu’il avait violemment embrassée, il a décidé de s’excuser en exprimant ses regrets: «J’ai de profonds regrets pour tout ce qui s’est passé. Pour Francesca Antoniotti, Isabelle Moreau et Marie Portolano. (…) Ma vie professionnelle a été façonnée par les filles. Je n’ai jamais eu de problème avec personne. Je regrette donc l’image que certaines personnes me donnent. Je la vis mal parce que je ne le suis pas. Je ne suis pas comme ça et les gens qui me connaissent le savent. Mes proches le savent très bien. Bon comme je suis. « Il n’avait pas déclaré mon poste sur le plateau de Touche avant de se confier: » Tout ce qui me reproche est dépassé. Je ne referais pas ça aujourd’hui, le monde a changé (…) Je ne comprends pas les insultes, mais je peux comprendre qu’on me critique. Je ne me ferai plus jamais prendre à faire ça. « 

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: