World news – PMA pour tous: les femmes célibataires qui ont été bannies du projet de loi par le Sénat

0
17

Il s’agit de l’une des mesures les plus importantes du texte de la loi de bioéthique, actuellement en deuxième lecture au Sénat. Mardi, les sénateurs ont rejeté les amendements des sénateurs et centristes LR par 122 voix pour et 174 contre (33 abstentions), qui visaient à supprimer l’ouverture de l’article 1 aux couples féminins et aux femmes célibataires de manière pure et simple. Le Sénat a alors accepté un amendement du sénateur LR Dominique de Legge à main levée, qui prévoyait que l’ouverture de la procréation assistée soit réservée aux couples féminins et donc d’exclure les femmes célibataires du projet de loi. «La PMA est enfin ouverte à tous les couples de femmes, mais pas aux femmes célibataires. Le Sénat avance, mais recule … », a immédiatement répondu la sénatrice de l’environnement Esther Benbassa sur Twitter. Cependant, cette mesure peut être réintroduite par les députés par la suite.

Comme en première lecture, les sénateurs ont exclu ces nouveaux bénéficiaires de l’aide sociale et maintenu l’exigence d’un critère médical pour les couples hétérosexuels. Pour Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance et de la famille, ces changements signifieraient «l’octroi d’un droit formel et non d’un droit réel». Peu avant l’interruption de la session, le Sénat a de nouveau voté à main levée sur un amendement de Daniel Chasseing (indépendant), qui ouvrait la possibilité d’un PMA «post mortem», c’est-à-dire la poursuite du projet des parents après le décès de le conjoint.

Que Le résultat du décompte a été fortement contesté sur le côté droit de la demi-roue, et les sénateurs LR ont appelé en vain à un nouveau vote. « C’est un scandale », s’est exclamé le sénateur LR Jérôme Bascher, pour qui le président de la réunion, Georges Patient (majoritaire RDPI En Marche), « avait très ouvertement tort ». Peu de temps auparavant, le Sénat avait rejeté un amendement similaire avec 132 voix pour et 192 contre lors d’un vote public.

Selon la sénatrice LR Anne Chain-Larché, le principe de l’expansion de la procréation assistée a conduit à un long débat, « a débat entre deux concepts de vie « pour lesquels cette détermination » conduira inévitablement demain à la maternité de substitution « . (Mère de substitution). « La maternité de substitution est une ligne rouge pour le gouvernement et elle le restera à l’avenir », a assuré Adrien Taquet. Pour Bruno Retailleau, président des Sénateurs LR, « PMA sans père doit faire passer la volonté des adultes avant les intérêts des enfants ». A gauche, Laurence Cohen (CRCE majoritairement communiste) dénonçait des «attitudes», Bernard Jomier (PS) «un discours beaucoup plus radical» qu’en première lecture il y a un an. Le Sénat doit se prononcer sur l’article 1 tel qu’amendé dans la soirée.

« a maintenu l’exigence d’un examen médical pour les couples hétérosexuels »
Il serait intéressant de comprendre pourquoi les hétérosexuels ont besoin d’un « test médical » et les homosexuels non – à moins que l’homosexualité soit elle-même considérée comme un « test médical »?
Toujours bizarre, non? Comment cette «discrimination» contre les hétérosexuels peut-elle être légalement justifiée?
En revanche, il me semble souhaitable de ne pas permettre aux femmes « célibataires » d’accéder à l’enfant via la procréation assistée, même si j’ai du mal à croire que nos députés ici vont démissionner: ils n’oseront pas.
Et pourtant il semble encore très irresponsable que nous ouvrions cette voie à des femmes qui, après toutes les «apparitions», ne pourraient en tout cas pas suffisamment s’adapter à un «autre» qu’eux-mêmes pour concevoir un enfant avec lui: savoir accueillir l’enfant comme un petit « autre » qu’il faut être.
Le prochain jeu de violon semble encore assez fou et effrayant …
Nous ne savons vraiment pas ce qu’est une telle loi, imprégnant des millénaires d’une «civilisation» que nous pensions être devenue hautement «humaniste»!
Et cela semble de plus en plus barbare.

… Cet article m’est totalement incompréhensible!
Est-ce l’effet du couvre-feu sur les journalistes de l’AFP ou sur nos sénateurs?
Ma position personnelle sur la procréation assistée et la gestation pour autrui est claire, mais je m’interroge sur celle de nos élus …

Consultez les articles de la rubrique Entreprise.
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

Meurtre d’Alexia: Jonathann Daval, le « gendre idéal » des assises Samuel Paty, assassiné pour avoir enseigné la liberté d’expression. Attaques de janvier 2015: un processus pour l’histoire

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: