World news – Première année: ce film est-il basé sur une histoire vraie?

0
30

A l’occasion de la première diffusion en clair du film Première année le dimanche 21 février 2021, à partir de 21h05 sur France 2, Télé Star vous indiquera si ce film est inspiré ou non d’une histoire vraie .

Le film intitulé Première année, sorti en salles en 2018 et réalisé par Thomas Lilti, sera diffusé en clair à la télévision française pour la première fois le dimanche 21 février 2021 à partir de 21h05 en France 2. Porté par Vincent Lacoste et William Lebghil, ce film de fiction met en scène le personnage de Benjamin, joué à l’écran par William Lebghil, qui vient tout droit du lycée en première année de médecine. Il rencontre Antoine, joué par Vincent Lacoste, qui entame sa première année médicale pour la troisième fois. Benjmain se rend vite compte que cette année ne sera pas une promenade dans le parc.

Dans un environnement violemment compétitif avec des jours de classe épuisants et des nuits consacrées à des révisions plutôt qu’à des fêtes, les deux élèves doivent s’efforcer de trouver un juste équilibre entre les examens de découverte aujourd’hui et les espoirs de demain. Si Thomas Lilti s’est appuyé sur son expérience de vie pour commencer à écrire la première année, le cinéaste s’est vite rendu compte qu’il ne pouvait pas se permettre de raconter cette histoire du haut de ses souvenirs il y a 20 ans. Le directeur est ensuite retourné aux bancs de la faculté où il avait passé l’examen médical et a vu que les études de médecine étaient au bord de l’implosion.

« Je n’avais pas vraiment un très bon souvenir de cette année-là, je vivais mais ce que j’ai découvert était vraiment pire. Comme dans beaucoup d’autres secteurs, maintenant, en plus des difficultés de concurrence et de pression, les étudiants doivent lutter. Il y a trop d’élèves, pas assez de chambres, pas assez de professeurs. C’est une vraie « boucherie éducative » « . C’est devenu encore plus difficile qu’à mon époque », a expliqué Thomas Lilti.

« J’ai donc mis mes souvenirs dans un coin et rencontré ceux qui venaient de passer la compétition, ceux qui venaient d’échouer et ceux qui espéraient encore. C’est un travail de reportage, presque journalistique, de comprendre l’état de toutes ces personnes que j’ai rencontrées dans le film. C’est important qu’ils peuvent être vus sur l’écran. Le film est vraiment un mélange de mon expérience et de ces rencontres », a-t-il ajouté.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont traitées par ordinateur pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires de services pour envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]