World news – Présidentielle au Congo-Brazzaville: participation et transparence, les enjeux du vote

0

© 2021 Copyright RFI – Tous droits réservés. RFI n’est pas responsable du contenu des sites Web externes. Participation certifiée par ACPM / OJD.

Les Congolais seront appelés à voter ce dimanche 21 mars 2021 pour élire un nouveau président. Sept adversaires sont en lice, dont le sortant Denis Sassou-Ngueso, qui est à la tête du pays depuis 77 ans et 36 ans. Objectif principal du vote: participation. Mais aussi de la transparence.

Au total, près de 2,5 millions d’électeurs sont attendus. Devant eux, environ 60 000 policiers ont terminé leurs fonctions mercredi dernier. Selon le ministère de l’Intérieur, les électeurs qui n’ont pas reçu leurs cartes chez eux peuvent les récupérer à l’entrée du bureau de vote.

Plus de 5 700 bureaux de vote seront ouverts entre 7 h et 18 h. «Il n’y a absolument aucun problème avec les bulletins de vote. Il est déjà là », assure une source de la Commission électorale nationale indépendante.

L’un des principaux thèmes du vote est sans aucun doute la participation électorale. À l’exception de l’élection présidentielle de 2016, elle a eu tendance à baisser au Congo au cours des quinze dernières années. Y aura-t-il encore des files d’attente devant les bureaux de vote cette année? Beaucoup en doutent à Brazzaville, où les politiciens sont très fatigués et une partie importante de la population considère cette élection comme « jouée à l’avance ».

Un autre problème est la transparence. Par exemple, tous les candidats peuvent-ils placer des délégués dans chacun des plus de 5 700 bureaux de vote? Sont-ils donnés toutes les minutes à la fin de la journée? C’est d’autant plus important que certains opposants ont déjà annoncé qu’ils s’apprêtaient à remettre en question les résultats et que la Conférence épiscopale n’était pas autorisée à utiliser ses observateurs sur le terrain.

Le vote se déroule donc avec moins d’observateurs que prévu à la place. Selon l’un des vice-présidents de la commission électorale, les observateurs nationaux seront près d’un millier de personnes ce dimanche. Cela aurait pu être beaucoup plus si l’Église catholique n’avait pas été refusée à l’accréditation des plus de 4 000 observateurs qu’elle avait formés et destinés à leur utilisation.

Sur le plan international, une vingtaine d’observateurs proviendront de l’Union africaine être présent – moins que prévu en raison de la pandémie de Covid-19. Ils sont répartis entre Brazzaville, Ouesso, Niari, Sangha et Pool. Une trentaine d’observateurs de la CIRGL et une équipe de la CEEAC seront également présents. Tous sont arrivés récemment pour des missions dites «de courte durée» et non pour suivre l’ensemble du processus.

L’Union européenne, pour sa part, n’a pas mis en place de mission car elle n’a pas reçu de demande formelle des autorités congolaises. Peu d’ambassades ont demandé l’accréditation des diplomates en poste à Brazzaville. «Ce type d’observation ne peut être que très partiel», explique un diplomate, qui souligne également la crainte de certains cabinets d’avocats.

En termes de sécurité, cependant, le climat autour de ces élections semble moins fort qu’il c’était il y a cinq ans. Cette semaine, le pasteur Ntumi, l’ancien chef rebelle du Pool, le théâtre d’une guerre civile après la dernière conversation personnelle, a appelé à la « paix ». Sans approuver un candidat cette fois, il a estimé que cette élection « ne devrait pas être l’occasion de réveiller les anciens démons de la division ».

Titre associé :
Président au Congo – Brazzaville: participation et transparence, les enjeux du vote
Congo – B: Parfait Kolélas qui a été hospitalisé à la veille de l’élection présidentielle pour Covid-19
L& # 39; invincible Sassou Nguesso veut l& # 39; Victoire dès le 1er tour
L’opposant congolais Kolelas affecté par le coronavirus évacué aux étrangers cSSEANDCHAR
Elections au Congo -Brazaville: " Cette mascarade changera définitivement le visage du pays.
Elections au Congo dans la tourmente après l’hospitalisation & de & # 39; un candidat de la & # 39; Opposition au COVID-19
Guy-Brice Parfait Kolelas: Malgré sa volonté, il se bat contre la mort
Président au Congo: l& # 39; imbattable Sassou Nguesso veut le & # 39; Victoire KO au premier tour
Congo: Sassou Nguesso, one power, one method
Président au Congo: L’indestructible cSSEANDCHAR Denis Sassou-Nguesso a la quasi-certitude d’être réélu

Ref: https://www.rfi.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: