World news – Prévisions météo: 28 départements en vigilance orange «neige», «froid extrême» ou «marée haute»

0

Météo-France a mis 28 départements en vigilance orange ce mardi 9 février, lors d’une perturbation qui devait provoquer des chutes de neige dans la moitié nord du pays. Les quatre départements bretons des Côtes-d’Armor, du Finistère, de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan ont été mis sous surveillance neige et glace orange lundi soir. Mardi, Météo-France a étendu l’alarme pour neige et glace orange à de nouveaux départements: Mayenne, Sarthe, Loir-et-Cher, Loiret, Eure-et-Loir, Manche, Calvados, Orne, Eure, Val-d’Oise, Seine-et-Marne, Essonne, Paris et Yvelines. De plus, deux départements sont en alerte: le Pas-de-Calais et le Nord. Enfin, six départements sont toujours en vigilance orange «brute»: la Charente, la Charente-Maritime, le Maine-et-Loire, l’Oise, la Seine-et-Marne et la Somme.

Après que la Bretagne ait été touchée ce matin-là, la perturbation devrait progressivement se développer atteignent le nord des Pays de la Loire, puis le sud de la Normandie et le nord de la région Centre-Val de Loire, ce qui souligne la situation météorologique. Elle arrivera ensuite en région parisienne dans la soirée. Dans la nuit il neigera dans l’est du pays.

Selon Météo-France, qui craint également un bref épisode de pluie verglaçante, les premiers flocons de neige tomberont sur la Bretagne tard mardi matin après des gelées matinales généralisées. « Il n’y a pas de bus scolaire en Bretagne », a déclaré la région Bretagne à l’Agence France-Presse. «En concertation avec les opérateurs, il a déjà été décidé d’annuler tous les services. Si les allers-retours pouvaient être assurés, les allers-retours étaient trop risqués », a ajouté la région.

Pendant toute la durée de cet épisode enneigé, qui devait durer jusqu’à mercredi, 5 à 10 centimètres de neige seront sur certaines parties de la Bretagne attend, localement, parfois 15 cm, ce qui en fait l’un des «épisodes les plus marquants de ce début de XXIe siècle, notamment par rapport aux zones touchées par la neige en Bretagne», a commenté Météo-France sur Twitter, rappelant le précédent «épisode mémorable» de fin février 1986.

❄️ Demain, #neige sur la #Brittagne. Une couche de 5 / 10cm, loc. 15 cm, devrait recouvrir tous les dépôts. Bretons (moins vers le Un épisode qui s’annonce comme l’un des plus marquants du début du XXIe siècle, notamment par rapport aux zones touchées par la neige en Bretagne .. pic.twitter.com/8ta82054za

En Bretagne c’était en début 2018 considérable Il y avait beaucoup de neige, mais c’était beaucoup plus local. Selon Météo-France, 3 à 7 cm de neige sont attendus sur une bande allant de la Normandie à l’Alsace via l’Ile-de-France. Et la présence de neige au sol pourrait être « localement problématique, principalement en région parisienne ». Et entre 1 et 3 centimètres pourraient également tomber sur certaines zones des Hauts-de-France, mais c’est surtout un épisode froid que Météo-France rapporte dans cette région.

En raison de l’arrivée d’une masse d’air froid sont le nord et le Pas-de-Calais sont donc exposés à une vigilance orange «extrêmement froide». Des températures de -5 à -7 ° C sont attendues dans ces deux départements, avec une sensation comprise entre -14 et -16 ° C en raison d’un vent de nord-est, précise Météo-France.

Il fera également froid, notamment en Normandie ou en région parisienne, avec des températures comprises entre -10 et -15 ° C mercredi et jeudi. La ville de Paris a également appelé lundi le gouvernement à déclencher le plan « extrêmement froid », qui permet notamment l’accueil des sans-abri. «Il y a un besoin urgent pour l’Etat de déclencher le plan froid pour ouvrir de nouveaux lieux d’accueil jour et nuit», a déclaré Léa Filoche, députée Anne Hidalgo, chargée de la solidarité et du social des affaires. «Aujourd’hui, tous les appareils sont pleins, il n’y a plus de place», a-t-elle déclaré à l’Agence France-Presse et a suggéré l’exigence d’hôtels à moitié vides à cause du Covid.

En prévision de la forte baisse de température dans le prochains jours Il est impératif que l’Etat lance le Plan Grand Froid afin que de nouvelles zones d’accueil puissent être ouvertes jour et nuit. La ville de @Paris reste à la disposition de l’Etat pour toute exigence. pic.twitter.com/lQbDjpblCw

« grand froid » est-ce une blague?

Consultez les articles de la rubrique Entreprise.
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

Meurtre d’Alexia: Jonathann Daval, le « gendre idéal » des assises Samuel Paty, assassiné pour avoir enseigné la liberté d’expression. Attaques de janvier 2015: un processus pour l’histoire

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: