World news – Qualification Coupe du monde 2022: le Portugal avait (très) peur du Luxembourg

0

Ronaldo réagit au but luxembourgeois en première mi-temps le 30 mars 2021 / ©

AFP

Les Luxembourgeois se sont battus comme des lions contre les champions d’Europe en titre ce mardi au stade Josy Barthel.

Luxembourgeois sans projets complexes et portugais. Les 45 premières minutes du match ont mis en évidence les qualités de la « Rout Léiwen » qui n’a pas hésité à pousser haut pour déstabiliser ses adversaires. Une tactique rentable qui leur a permis d’obtenir de bons ballons dans l’autre moitié du terrain, à l’image de Sinani qui a failli profiter d’un ballon dévié de Gerson Rodrigues pour envoyer le cuir dans le fond du filet portugais (14e) / p> Ce qui rappelle les Portugais que tout peut arriver dans le football et que la sélection luxembourgeoise « ne vous fera plus sourire », comme l’écrivait l’équipe mardi. Et malgré deux occasions portugaises, c’est le Luxembourg qui a inscrit le premier but après un centre de Sinani, dévié d’une tête de Gerson Rodrigues (1-0, 30e).

Une ouverture inattendue du score, l’Electric a choqué les hommes. de Fernando Santos, qui a projeté de l’avant à la recherche d’une compensation. Une égalisation qui serait venue très vite si Anthony Moris n’était pas intervenu sur le but de Bernardo Silva cinq minutes plus tard (35e). S’ensuit une volée d’offensives portugaises au cours de laquelle Renato Sanches (42e) et Cristiano Ronaldo (44e) tentent leur chance sans succès. C’est finalement Diogo Jota qui a trouvé le vide en reprenant le centre de Pedro Neto dans le temps additionnel (1-1, 45-1).

Quand nous sommes revenus des vestiaires, nous avons été confrontés à un tout autre scénario traité. Les Portugais sont revenus sur le terrain poignardés pour prendre le contrôle de ce match. Le réveil de Cristiano Ronaldo aura certainement joué un rôle majeur dans les tournants. Après avoir été transparent en première période, l’attaquant de la Juventus a eu du mal à percer la défense luxembourgeoise. Un effort qui a abouti à une première tentative capturée par Anthony Moris (47e) puis au but qui a donné l’avantage aux Portugais. Une action initiée et menée par le numéro 7, qui a repris un centre de Cancelo à six mètres (1-2, 51e).

Un but qui a semé la panique dans le camp luxembourgeois. En fait, les hommes de Luc Holtz n’ont souffert que jusqu’à l’heure et il s’est rapproché des Portugais qui ont inscrit un troisième but. Le Luxembourg n’a pu reprendre le ballon qu’après plusieurs changements (Martins, Sébastien Thill, Maurice Deville). De quoi relancer la « déroute Léiwen » sans trouver de lacunes dans la défense portugaise.

Et après une nouvelle volée des offensives portugaises, les Luxembourgeois ont finalement perdu la trace. Oublié par la défense, Ronaldo est tombé sur Anthony Moris à deux reprises, définitivement lors d’une belle soirée (77e). Puis ce fut au tour de Renato Sanchez d’être frustré par le gardien luxembourgeois, qui quelques instants plus tard (1-3, 80e) craqua sous pression sur corner coupé par Joao Palhinha.

Pas de performance pour les hommes de Luc Holtz, qui avait déjà commencé leur rencontre contre l’ogre portugais. On retiendra donc tout particulièrement la très bonne première moitié des Luxembourgeois qui ont payé cash leurs périodes vides au second semestre.

Ref: https://5minutes.rtl.lu

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: