World news – Qui est Chantal Thomas, élue présidente de Jean d’Ormesson à l’Académie française?

0

Elle a l’air aussi pétillante que son célèbre prédécesseur, l’intelligence, l’érudition, le goût de la liberté et du moment. Chantal Thomas, à ne pas confondre avec la styliste Chantal Thomass, est connue du public comme l’auteur de Adieu à la reine, Prix Fémina 2002 (elle fait également partie du jury de ce prix), adapté pour l’écran par Benoît Jacquot . ou encore L’Échange des princesses réalisé par Marc Dugain, mais il existe bien d’autres moyens (sable ou neige) d’accéder à son œuvre protéiforme. Cette personnalité inclassable et solaire, dont la dernière et merveilleuse œuvre a été publiée dans la collection Traits et Portraits du Mercure de France, ne peut être incluse. Mais voici cinq entrées pour se rapprocher de son univers, dont les cafés, des Cafés de la Mémoire au Café Vivre, sont des étapes incontournables et qui, comme nous tous, manquent! Chantal Thomas Academic? Jean d’O doit être enthousiaste. Et aussi leur ami commun Dany Laferrière.

Depuis Souvenirs de la marée basse, son premier livre autobiographique, Chantal Thomas, née à Lyon en 1945, raconte l’histoire et décrit sa mère, amoureuse de la natation – une passion elle a hérité a – comment le Bassin d’Arcachon, dans lequel elle a grandi, compte dans son rapport au temps, à la nature, à la liberté et depuis l’enfance aux histoires qu’elle et sa meilleure amie ont inventées par la mer. Le sable et la neige complètent cette histoire familiale avec le portrait d’un père mort prématurément et qui a cultivé l’intrépidité de sa petite-fille. De cette enfance Chantal a vite appris à voir « la richesse du pétillant instantanément ».

Barthes? C’est l’étape essentielle pour connaître la forme – ou le contraire de la forme – dans laquelle cette jeune femme des années soixante libérée a été intellectuellement sculptée sans jamais se voir prisonnière: votre Pour Roland Barthes est un exercice d’admiration d’un hypersensible amoureuse de la langue, de la littérature et de la photographie – un art que l’écrivain partage avec son maître de la liberté. On retrouve dans les années new-yorkaises de Chantal Thomas la curiosité des mythologies de leur temps pour leurs contemporains. Une ouverture sur tous les temps qui permet au XVIIIe siècle d’écrire sur son cher Thomas Bernhard.

L’historienne Chantal Thomas a consacré une grande partie de ses écrits à son siècle préféré: le XVIIIe siècle. Sade, Casanova n’a plus de secrets pour elle, et le personnage de Marie-Antoinette l’a inspirée plus que tout autre. Chantal Thomas a beaucoup appris des femmes et partage avec une subtilité généreuse un féminisme savant qui traverse les portraits de Madame de Staël ou de la marquise de Rambouillet, résumés dans un délicieux livre sur l’art de la conversation.

La première d’elle essais How to Support His Freedom (1998) reste un manuel dans lequel on sait être conscient de tout, y compris les prisons, de soi-même, de ses recherches d’historienne, et d’une vie personnelle sortie des sentiers battus, émancipée. En réponse à ce premier livre, Souffrir (2003) rassemble des portraits de femmes comme d’hommes qui luttent ou se livrent à toutes sortes de maux. Les deux essais se tiennent en compagnie, comme dans la vie avec toutes les exigences et l’humour, la légèreté et le sérieux.

Chaque changement de décor lui profite. On retrouve la passion de Chantal Thomas pour le Japon dans le dernier ouvrage (en mots et en images), mais les lecteurs de Café vivre (qui rend hommage à Nicolas Bouvier) et encore plus d’East Village Blues, où elle raconte sa première fois à New York, « sur la route » formé par Kerouac du lycée. New York est sa deuxième ville avec Paris où elle vit et à part Arcachon, il faut mentionner Nice où elle nagera. Dans un autre lieu, c’est la jeunesse et l’altérité pour elle, elle le raconte dans ce style charnel et pétillant qui fait sa marque.

D’un café à l’autre, De sable et de neige, Mercure de France, 200 pages, 19 €. Les livres de Chantal Thomas sont édités par Payot Rivages et principalement aux éditions du Seuil.

Lisez les articles de la section Culture,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

Ces savons qui ont façonné l’histoire de la télévision Le classement musical du « point » Du micro à l’écran

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: