World news – Une mère entame une grève des travaux ménagers et crée de l’enthousiasme pour dénoncer la tension mentale des femmes

0

Ménage, enfants, lessive, si c’est trop, c’est trop. Une femme britannique sonne la sonnette d’alarme de sa famille et décide de se mettre en grève pour les tâches ménagères. Son approche devient virale sur les réseaux sociaux.

Nous sommes en 2021, loin des années où les femmes avaient le rôle de femme de ménage, et pourtant la répartition des tâches est parfois toujours une question délicate. Aujourd’hui, les femmes travaillent et sont (presque) égales aux hommes. Même s’ils occupent des postes à temps plein, la tension mentale de la maison leur pèse toujours. MissPotkin, une Britannique, a décidé de tout arrêter et de ne plus faire le ménage. Elle partage sa grève via un fil de discussion sur son compte Twitter. Si son histoire peut parfois vous faire sourire, sa vocation est de dénoncer le stress mental qu’elle traverse. Son mouvement devient viral très vite et les internautes compatissants.

Le 17 mars, MissPotkin, une mère britannique d’une trentaine d’années, a pris une décision radicale: se mettre en grève pour les travaux ménagers. Puis elle entame un fil expliquant pourquoi elle a décidé d’arrêter ces activités: « Il y a deux jours j’ai arrêté de faire la vaisselle. Je prépare tous les repas, j’en ai marre de faire la vaisselle. La vaisselle sale s’accumule. Vous allez bientôt manquer de cuillères ou de bols. Qui cédera en premier? Pas moi. »Tout au long de son fil, la jeune femme détaillera ce qui se passe à la maison, le tas de linge, la vaisselle qui déborde, ou même cette vaisselle moisie. MissPotkin n’hésite pas à utiliser l’humour pour partager son quotidien et sa lutte, mais surtout sa force de résistance pour ne pas craquer. Au bout de trois jours, son mari a finalement décidé qu’il était temps de prendre les choses en main et de faire le ménage. Si ce fil est devenu viral, c’est parce qu’il dénonce le quotidien de nombreuses femmes et le stress mental auquel elles sont exposées au quotidien.

Il y a deux jours j’ai décidé d’arrêter de faire la vaisselle. Je fais tous les dîners et j’en ai marre de faire tout le ménage aussi. DEPUIS ALORS, ce tas a refait surface et à un moment donné, ils manqueront de cuillères, de tasses et d’assiettes. Qui clignote en premier? Pas moi. pic.twitter.com/IZkOwP3a6B

Si ce fil pouvait nous faire sourire, c’était son appel à dénoncer un réel problème dans notre société à travers le ton de MissPotkin et le partage de ses photos. À travers ce fil, de nombreuses femmes se sont reconnues et ont réalisé la tension mentale qui les accablait. En avril 2020, une étude Harris a affirmé que les femmes passaient 2h44 par jour à faire le ménage, contre 2h02 pour les hommes. Et si cette exposition est un problème persistant dans la vie quotidienne des femmes, alors de nombreuses études montrent que la crise sanitaire s’est considérablement aggravée. Entre l’emprisonnement et les longues heures de télétravail, les femmes étaient confrontées à plus de tâches ménagères que leurs maris, telles que les courses et les voyages limités avec des enfants. Les psychologues n’ont pas hésité à vérifier ce phénomène, même dans les maisons où les tâches semblaient être équitablement réparties. Le verdict était définitif, la tension mentale est certainement de plus en plus pesante pour les femmes.

Au bout de son fil, MissPotkin a voulu délivrer un message sensible aux hommes pour leur faire prendre conscience de la tension mentale que pourraient subir leurs femmes. : « Nous faisons le ménage parce que nous vous aimons. Mangez et nous mettons la table parce que nous aimons. » Ils. Nous remplissons nos intérieurs de l’odeur des roses fraîches et du linge propre parce que nous vous aimons. L’amour est patient, mais l’amour est fatigué parce que nous travaillons 14 heures par jour … Nous avons tous nos bons jours, nos mauvais jours, les jours où nous voulons aller nous promener mais personne n’aime être pris pour acquis, et encore moins de ceux que nous aimons « .

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique permettant à Reworld Media Magazines et / ou à ses partenaires et prestataires de services d’envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.grazia.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: