Home Actualité Cameroun Présidence du MRC : Maurice Kamto au bord du précipice
Actualité CamerounAutres

Présidence du MRC : Maurice Kamto au bord du précipice

Les divisions au sein du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) se multiplient. Comme l'a annoncé mercredi 3 juillet 2022 la rédaction de CameroonWeb, Maurice Kamto et ses collaborateurs ont décidé de limoger un militant du parti.

 

Le plus grand parti d’opposition camerounais est en crise interne depuis la contestation des élections internes. Maurice Kamto a définitivement limogé Emmanuel Kueka, ancien candidat malheureux au poste de secrétaire de l’association régionale MRC Ouest.

Me Christian Bomo Ntimbane a pris position là-dessus et, surtout, a présenté la situation des Camerounais d’un point de vue juridique.

CULTURE JURIDIQUE POUR EXCLURE UN MILITANT DU MRC QUI A CONTESTÉ LE PROCESSUS ÉLECTORAL INTERNE

Cette décision du bureau exécutif du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), qui circule sur les réseaux sociaux et expulse un militant pour avoir fait appel à la justice républicaine pour demander la suspension des élections internes au sein de son parti, porte atteinte au principe constitutionnel inviolable du droit à la justice reconnu à tout citoyen camerounais ou personne résidant sur le territoire national.

Il convient de noter que toute disposition de la loi d’un parti politique ou d’une association qui restreindrait le droit ou sanctionnerait l’un de ses membres pour avoir fait appel à la justice républicaine au lieu de ses régulateurs internes est considérée comme non écrite.

Par conséquent, la Société Civile des Réconciliateurs dénonce et attire l’attention du public sur cette grave violation des droits et libertés fondamentaux au sein du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Force est de constater que Me Christian Bomo Ntimbane, comme tous les autres citoyens qui condamnent cet acte très autoritaire et inapproprié de Maurice Kamto, va dans le même sens, rappelant à l’opposant qu’il y a des limites à ne pas franchir.

Par ailleurs, selon des sources proches du Président du MRC, suite aux récents événements illogiques, Maurice Kamto ne sera plus uni aux yeux de certains militants. Malgré cela, il a encore le soutien de plusieurs autres, mais il pourrait perdre très vite s’il continue dans cette voie.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Cameroun : Le CNI est en feu, Maurice Kamto dénonce le scandale !

Dans une prestation explosive, Maurice Kamto, leader du MRC, dénonce la récente...

Cameroun : Scandale à Meri, le sous-préfet tabasse son peuple

Dans un acte retentissant de répression politique, le sous-préfet de Meri, à...

Répression politique au Cameroun : le ciel s’abat sur un responsable du MRC

La répression politique s'intensifie au Cameroun avec la convocation d'un responsable du...

Le sous-préfet de Maroua défie les cadres du MRC dans le nord

Le sous-préfet de Maroua surprend en 'faisant lire l'heure' aux cadres du...

[quads id=1]