L’arrestation de Shakiro est une violation des principes de la constitution – Me Alice Nkom

0

Depuis le 9 février 2021, lui et ses complices sont placés en garde à vue à la prison centrale de New Bell. Son procès est reporté au 10 mars 2020.

Au Cameroun, la défense de Loïc Midrel Njeukam alias « Shakiro » et Roland Mouthé alias « Patricia » est assurée par les avocats Me Alice Nkom et Me Richard Tamfu. Les deux prévenus ont été arrêtés le 8 février 2021 par des éléments de la gendarmerie de Nkolouloun à Douala pour des activités liées à l’homosexualité. Moi, Alice Nkom, qualifie cette arrestation d’illégale. Pour eux, c’est une violation des droits de l’homme.

«L’arrestation était illégale. Ils n’étaient pas en flagrant délit « , informe-t-elle. Dans notre pays, selon l’article 347 du Code pénal, le paragraphe 1 stipule que » quiconque a des relations sexuelles avec une personne de son sexe est passible d’une amende de 6 mois à 5 ans et une amende de 20 000 à 200 000 « . D’autre part, Mme Alice Nkom provoque également la violation du caractère sacré et inviolable de la vie privée.

La Court Suprême

«Cette arrestation viole les principes de la Constitution, la hiérarchie des normes et la primauté du droit international. Il s’agit de la protection internationale des personnes. La Cour suprême est l’organe qui doit dire comment la loi doit être appliquée pour l’interpréter et a rendu un jugement dans ce sens », a déclaré l’avocat du Barreau du Cameroun, qui devrait prévaloir sur l’habeas corpus.

«Il s’impose aux juges inférieurs. La loi prévoit que si une telle arrestation est contraire à la loi, le juge doit recourir à l’habeas corpus, c’est-à-dire ordonner la libération immédiate de cette personne. «La fin de cette affaire est le 10 mars 2021.

REF:https://www.camerounweb.com/

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: