Voici pourquoi Le Syndicat est actuellement le parti politique le plus populaire du Cameroun

0

Le Cameroun est un grand pays! Malgré les difficultés de la vie quotidienne, les Camerounais parviennent à m’arracher chaque jour avec des concepts et des histoires absurdes comme Oh Tchapeu Chapeu ou Waya Ouyouyouille (sud de Nyangono). Le dernier fruit de l’imagination fertile des Camerounais est le syndicat. Ce mot décrit une association virtuelle de Camerounais qui ont décidé de donner à leur ami un maximum de 2000 francs CFA pour les frais de taxi.

Le Syndicat est actuellement le parti politique le plus populaire du Cameroun

Aux dernières élections présidentielles, le RDPC est sorti gagnant avec officiellement 71,28% de voix pour 2 521 934 de votants, suivi du MRC 14,23% pour 503 384 votants. Le syndicat quant à lui compte au moins 3773058 membres.

En effet, tous les 3 773 058 hommes âgés entre 20 à 40 ans au Cameroun se prononcent en faveur du Syndicat. Et curieusement toutes les femmes da la même tranche d’âge, soit 3 760 831 lui sont opposées. Comme d’habitude, on retrouve des traitres côté homme. L’influenceur web Steve Fah tente de semer la zizanie dans le rang des hommes en revendiquant t un minimum de 10 000Fcfa pour le transport, mais ceux qui mènent la fronde du côté des hommes sont en réalité des « Sugar Daddy». C’est le cas du vice-recteur MEON et du Ministre Jean de Dieu MOMO qui opèrent des manœuvres de déstabilisation du Syndicat. Bizarrement, du côté des femmes, les rangs sont resserrés et personne n’a pour le moment rejoint le Syndicat des hommes.

Le Syndicat est en danger du Cameroun

Supposons un seul instant que par extraordinaire, les membres du Syndicat tiennent bon et maintiennent le prix du taxi à 2000Fcfa. Les femmes, elles vont naturellement engager le boycott des rendez-vous galants, et cela aura comme conséquence une baisse drastique des fréquentations des bars, de la vente des poulets et poissons braisés, et de la circulation en taxi donc de la consommation en carburants.

Ainsi en pleine crise Corona, le Cameroun fera face à une baisse prononcée de la consommation et à long terme à un effondrement de son économie. Le syndicat menace par conséquent la sécurité et l’économie nationale, et pour cette raison le Ministre de l’Administration Territoriale doit prendre ses responsables en l’interdisant.

En attendant, un conseil aux hommes, il faut prévoir la monnaie pour donner exactement 2000F pour le taxi, on ne sait jamais

REF:camerounweb.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: