Agriculture de subsistance : la hausse des prix des engrais entraîne une baisse des activités au Cameroun au 1er trimestre 2022

0

(Cameroon Business) – Au cours du premier trimestre 2022, le taux de croissance de l’agriculture vivrière au Cameroun a enregistré une baisse de l’activité de 0,4 point sur un an, passant de 2,5% à fin mars 2021 à 2,1% sur la même période en 2022.

Selon l’Institut national de la statistique (INS), qui dévoile ce chiffre dans son rapport sur les comptes nationaux du premier trimestre 2022, cette réalisation est « reste dépendant de la disponibilité des engrais dont les prix sont forte hausse du marché, couplée à la guerre entre la russie et l’ukraine».

En effet, selon les données de l’INS, les engrais représentent 17% des importations du Cameroun depuis la Russie. Cela fait de ce pays le principal fournisseur de ces matières premières agricoles au Cameroun, avec 43% de part de marché, contre seulement 11% pour la Chine.

Le déclenchement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine en février 2022 a eu pour effet immédiat l’explosion du coût des engrais et de nombreuses autres matières premières et intrants sur le marché international, à la suite des sanctions imposées à la Russie, qui avait été collègues a été accusé d’avoir envahi un État souverain. A cela s’ajoute la forte augmentation des coûts de fret maritime, qui a contribué à renchérir les importations d’engrais et autres intrants.

GRE

A lire aussi :

24-03-2022 – Russie et Ukraine : volume des échanges avec le Cameroun et principaux produits importés (INS)

#Agriculture #subsistance #hausse #des #prix #des #engrais #entraîne #une #baisse #des #activités #Cameroun #1er #trimestre

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire