Après le Cameroun, le Gabon retire à son tour l’eau de Sano du marché jugé impropre à la consommation

1

(Investir au Cameroun) – Après le Cameroun, c’est au tour du Gabon de retirer l’eau de la marque camerounaise Sano du marché, selon les informations du quotidien gabonais L’Union

Selon ce journal, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) et l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) viennent de retirer l’eau de marque Sano du marché de Bitam et Oyem, dans la province du Woleu. -Ntem, où il était vendu dans de nombreux magasins.

Selon Florentin Moundonguidi, directeur provincial du commerce, le ministre du Commerce, des PME et de l’Industrie a reçu une correspondance de son homologue camerounais, Luc Magloire Mbarga Atangana, début mars. Cette correspondance « a remis en cause la qualité de cette eau et l’a informé de la suspension des activités de la société Sano SA, en raison du non-respect des normes d’utilisation et d’emballage des bouteilles et bonbonnes destinées à la consommation publique

Du côté camerounais, des sources officielles au ministère du Commerce confirment qu’il y a eu coopération avec la partie gabonaise pour retirer cette eau dite «minérale» du marché. Suite à une décision du ministère en charge de l’industrie de suspendre le producteur Sano des activités pour non-respect des normes de l’entreprise, le ministère du commerce a à son tour mandaté ses services anti-fraude le 5 mars: libérer la marque éponyme eau du Cameroun marché.

Le même jour du 5 mars, la direction générale de Sano a rédigé une «lettre de développement». Elle dit qu’elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour garantir « la qualité irréprochable de ses produitsMais les arguments de défense du 3e Le vendeur d’eau embouteillée au Cameroun, derrière Tangui (SABC) et Supermont (Sources du pays), avec 7,5% de part de marché, n’a pas convaincu les autorités.

Sylvain Andzongo

Lisez aussi:

08-03-2021-Le gouvernement ordonne le retrait des produits de Sano, un embouteilleur d’eau qui a récemment cessé ses activités

05-03-2021-Le producteur d’eau minérale « Sano » a été mis hors service pour six mois en raison du non-respect des normes d’exploitation



Source link

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

1 COMMENT

  1. Après le Cameroun, le Gabon retire à son tour l’eau de Sano du marché jugé impropre à la consommation | CAMEROON MAGAZINE : Cameroon news - Echos du Cameroun

    […] Lire l’article au complet sur web.cameroonmagazine.com […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: