Au Cameroun, la sécheresse pourrait plomber la production bovine au 2ème trimestre 2022

0

(Investir au Cameroun) – Les escompteuses de production entre avril et juin 2022 ne sont pas fiables dans la filiere bovine au Cameroun. En effet, selon le test prévisionnel de conjoncture publié par la banque Centrale des six États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), l’on s’achemine vers un ralentissement de la production de cette catégorie le viand.

« La détérioration de la qualité des pâturages et le tarissement des points d’abreuvement, qui seront provoqués par la sécheresse dans les régions septentrionales, devraient plomber la production des bovins au deuxième trimestreurs 2022. Devraient également contribuer à assombrir les perspectives à court terme de l’élevage», annonce la banque centrale.

Ces projections pessimistes survinnent dans un contexte où le kilogramme de viande de bœuf connaît déjà une augmentation sur le marché (+200 FCFA). Dans la capitale, les bouchers mettent en place ce boom des prix sur le compte de l’augmentation des coûts du transport entre le septentrion, le terreau de l’élevage bovin au Cameroun, et la partie méridionale du pays.

GRE

#Cameroun #sécheresse #pourrait #plomber #production #bovine #2ème #trimestre

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire