Aviculture : le groupe Noutchogouin injecte 1,6 milliard de FCFA dans le capital de ses filiales Belgocam et Agrocam

0

(Investir au Cameroun) – Dans une annonce légale publiée le 4 octobre, le groupe fondé par feu le multimilliardaire Jean Samuel Noutchogouin annonce une injection de 1,6 milliard de FCFA dans l’augmentation de capital de deux filiales opérant dans la filière avicole.

Belgocam, filiale du groupe chargé de l’importation et de la commercialisation des intrants, a vu son capital doubler de 1,12 milliard à 2,24 milliards de FCFA. Odette Noutchogouin Magne, l’une des héritières du défunt multimilliardaire, est confirmée comme présidente du conseil d’administration et Financial Risk International, dont on sait très peu, reste au conseil.

Quant à la filiale Agrocam, qui produit annuellement 4 millions d’œufs et 25 millions de poussins d’un jour, le capital a augmenté de près d’un demi-milliard de FCFA. Il passe de 663 millions à près de 1,2 milliard de FCFA. Cette augmentation de capital a été décidée par l’assemblée générale des actionnaires du 14 avril 2022. Cependant, on ne sait pas encore qui sont les acquéreurs des actions nouvelles.

En juin 2021, la Société des provenderies du Cameroun (SPC), autre filiale du groupe, a lancé l’ouverture de nouvelles agences à Yaoundé et à Nkolmelen (près d’Obala), une banlieue à une trentaine de minutes de la capitale. Coût total de l’investissement : près de 5 milliards de FCFA. Agrocam a démarré la construction d’une entreprise de production d’œufs à couver à Nkolmelen. A Yaoundé, la CPS a mis en place une usine d’aliments (essentiellement volaille). La fin des travaux est prévue au second semestre 2022.

Des investissements qui devraient permettre au groupe de faire face à la concurrence dans le secteur avicole, avec l’arrivée de la Compagnie fermière camerounaise, dernière née du groupe Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC). Il est entré sur le marché local de l’alimentation animale en juillet 2022 par le biais d’une fusion avec la Société camerounaise d’élevage et de provenance (Scep), une joint-venture du consortium français Glon Sanders-Somdiaa actif dans l’agro-industrie.

Avec cette opération, la CFC acquiert une meunerie qui n’était plus en activité depuis son lancement officiel en novembre 2021. En rachetant la Scep, la filiale SABC hérite désormais d’une capacité de production et de commercialisation de 3 tonnes par heure. pour la volaille et le bétail. En un mois, cela se traduit par une production d’environ 2 160 tonnes par mois, soit 25 920 tonnes par an. La CPS produit actuellement 55 000 tonnes de nourriture par an, soit le double de la production de la Scep.

SA

A lire aussi :

04-07-2022-Agrobusiness : SABC entre sur le marché de l’alimentation animale en rachetant l’usine d’aliments Somdiaa

30-06-2021-Aviculture : la Société des provenderies du Cameroun investit 5 milliards FCFA pour s’étendre à Yaoundé et Obala

#Aviculture #groupe #Noutchogouin #injecte #milliard #FCFA #dans #capital #ses #filiales #Belgocam #Agrocam

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire