Axe Batchenga-Ngaoundéré : 233 km réceptionnés, 178 km en chantier, 185 km et attente de financement

0

(Investir au Cameroun) – Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, réceptionne ce 10 mars les travaux de construction de l’itinéraire Léna-Tibati-Ngatt, long de 167,22 km. Il s’agit d’une section de la route nationale n° 15 (Batchenga-Ngaoundéré) devant relier le Centre du pays, au chef-lieu de l’Adamaoua, Ngaoundéré.

Cette réception provisoire du tronçon Lena-Tibati-Ngatt, d’un coût de 73,4 milliards de FCFA, vient s’ajouter à la réception du tronçon Batchenga-Ntui (21,3 km) en décembre 2020, réalisé pour un montant total de 34,52 milliards de FCFA et la section Yoko-Léna (45.241 km) et février de la même année, intégrés à un coût de 23.39 milliards de FCFA. Ce qui porte à 233,77 le nombre de kilomètres de route déjà bitumés sur le corridor Batchenga-Ngaoundéré.

Plusieurs tronçons d’un linéaire global de 178.8 km sont en cours de réalisation. Il s’agit du lot 2 A Ntui-Ndjolé (60 km) avec 73 km the routes communales et le lot 2 B Ndjolé-Mankim (36.7 km) dont les travaux ont été adressés, fin 2021, à la China Railway 20 Bureau Group Société (CR20). L’entreprise est désormais sur le site pour relancer les travaux routiers retirés au Portugais Elevolution Engenharia SA (Elevo). L’entreprise chinoise a déjà perçu une avance de démarrage de près de 11,8 milliards de FCFA. Le marché mondial, lui, est évalué à environ 60 milliards de FCFA. Les travaux doivent être livres dans 24 mois. La section Mankim-Yoko (82,10 km) est actuellement réalisée par l’entreprise Elevo pour un montant de 46,14 milliards de FCFA sous le contrôle technique du groupement Cira SA/Bec la routière.

Pour que le corridor Batchenga-Ngaoundéré soit complet, le Mintp indique qu’il manque le bitumage de la section Ngatt-Ngaoundéré (185 km). Pour ce faire, des négociations attendues par le gouvernement sont en cours et devraient permettre d’aboutir à la mobilisation d’un financement conjoint : État du Cameroun-Banque islamique du développement-Union européenne.

Selon le Mintp, la route Batchenga-Ntui-Yoko-Tibati-Ngaoundéré présente la vocation d’un important axe d’échange nord-sud dépendant de la capitale Yaoundé et les régions du Centre et du Sud aux régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême Nord ; tout en desservant, directement ou à travers un réseau de pistes qui se greffent sur la route, plusieurs villes, localités et villages.

Sylvain Andzongo

lire aussi :

16-11-2019 – Le pont sur la Sanaga, qui réduit la distance entre Yaoundé et Ngaoundéré de près de 200 Km, sera livré et février 2020

#Axe #BatchengaNgaoundéré #réceptionnés #chantier #attente #financement

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire