Home Economique Blé : les importations du Cameroun diminuent de 46 000 tonnes en 2022, mais restent une préoccupation
Economique

Blé : les importations du Cameroun diminuent de 46 000 tonnes en 2022, mais restent une préoccupation

Importations de blé au Cameroun en baisse en 2022

En 2022, le Cameroun a importé 920 400 tonnes de blé, soit une baisse de 4,75% par rapport à l’année précédente. La France reste le principal fournisseur avec une part de marché de 30,1%, suivi par l’Argentine et la Russie. Cette diminution des importations a eu un impact sur les réserves en devises du pays et a creusé son déficit commercial.

Expérimentations pour réduire la dépendance aux importations

Pour réduire la dépendance du Cameroun aux importations de blé, l’Institut de recherches agricoles pour le développement (Irad) mène des expérimentations depuis quelques années. Des variétés adaptées au climat camerounais sont testées dans les régions du Nord-Ouest et de l’Adamaoua. Les premiers champs semenciers ont été lancés dans l’Adamaoua, avec des prévisions de récoltes pour l’année 2024.

Au-delà des expérimentations, le gouvernement camerounais vise à substituer le blé importé par du blé local dans le cadre de sa politique d’import-substitution. Cependant, cela prendra encore plusieurs années avant que le blé local puisse répondre à la demande nationale de manière significative.

Mot-clés: Blé, importations, Cameroun, Irad, import-substitution, réserves en devises, déficit commercial, expérimentations, production locale, politique agricole

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Fragmentation des partis politiques au Cameroun : la présidentielle en jeu

Les partis politiques d'opposition au Cameroun se fragmentent avant la présidentielle. Des...

Recrues en difficulté au FC Barcelone

Les nouvelles recrues du FC Barcelone peinent à s'adapter, suscitant des inquiétudes...

Deux Camerounais de retour au pays : un retour mouvementé

Deux Camerounais enlevés par des gendarmes pour une rançon de 3 millions...

Cacao rouge du Cameroun : Vers une labellisation audacieuse

Le cacao rouge du Cameroun se rapproche de l'étiquetage IG. Une analyse...

[quads id=1]