Burkina : Que les propos du président de la transition répondent à Yirgou Massacre

0

Au Burkina Faso, le président de la transition, Paul Henri Sandaogo Damiba, a déclaré vendredi 21 mai, au nom des forces armées de la région des Hauts Bassins, à Bobo Dioulasso, qu’il était opposé à l’indemnisation des victimes de la soulèvement. † le massacre de Yirgou. Les premières réactions sont très critiques.

Le 1er janvier 2019, près de 200 personnes ont été tuées par des milices civiles à Yirgou, province du Sanmatenga, dans le nord du pays.

Le Dr Daouda Diallo, secrétaire général du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés, accompagné de RFI, répond aux propos du président Damiba :

je Les victimes ne demandent pas d’indemnisation ; ils réclament justice. La justice permet de savoir à qui pardonner, de prévenir la récidive, la répétition des crimes. Dans le cas de Yirgou, l’enquête serait clairement 180 . identité suspects impliqués dans le crime et 180 mandats d’arrêt ont été signés. Seules 16 personnes ont été arrêtées et 11 sont actuellement en prison. Le juge d’instruction est toujours dans le métier, mais il faut dire que c’est très difficile car on vient de faire le constat amer que l’homme politique ne veut pas appuyer pour que justice soit faite. Aujourd’hui c’est le président Damiba qui veut pardonner aux victimes, mais il faut connaître l’auteur, savoir à qui pardonner. je

Lire aussi : Massacre de Yirgou au Burkina : des familles dénoncent la lenteur de la justice

#Burkina #Doe #réagir #les #pourparlers #président #transition #sur #massacre #Yirgou

Le post Burkina : Répondre aux propos du président de la transition sur le massacre de Yirgou est paru en premier sur Cameroon Magazine.

#Burkina #les #propos #président #transition #répondent #Yirgou #Massacre

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire